Ngozi Okonjo-Iweala, première personnalité africaine à diriger l’OMC

Ngozi Okonjo-Iweala, première personnalité africaine à diriger l’OMC
Par Eugène SAHI
Publié le 15 février 2021 à 22:21 | mis à jour le 15 février 2021 à 22:21

Nomination ce lundi 15 février 2021 de Ngozi Okonjo-Iweala comme directrice générale de l’Organisation mondiale du commerce (OMC). L’ancienne ministre nigeriane devient la première femme et la première dirigeante, originaire d’Afrique, à la tête de l’institution.

OMC: La Nigériane Ngozi Okonjo-Iweala officiellement nommée directrice générale

« Les membres de l'OMC viennent d'accepter de nommer la Dr Ngozi Okonjo-Iweala comme prochain directeur général de l'OMC. La décision a été prise par consensus lors d'une réunion spéciale du Conseil général de l'organisation aujourd'hui », a annoncé l'OMC après l'ouverture de la réunion.

« Elle prendra ses fonctions le 1er mars et son mandat, renouvelable, expirera le 31 août 2025 », a fait savoir le gendarme du commerce mondial.

Sa nomination intervient après le retrait, le 5 février dernier, de sa seule autre rivale, la ministre sud-coréenne du commerce Yoo Myung-hee. Cette dernière avait pris sa décision après avoir consulté les Etats-Unis qui, sous Donald Trump, étaient son principal soutien.

Après plusieurs mois de paralysie, l’administration Biden a préféré lever le principal obstacle à la nomination de Ngozi Okonjo-Iweala à la tête de l’OMC, en apportant « son soutien appuyé » à la candidature de la Nigériane.

La position de l'ex-administration Trump avait poussé le processus de sa nomination dans l'impasse. Un diplomate européen s'est réjoui de la nouvelle.

"Nous saluons l'esprit de responsabilité de cette décision. C'est une heureuse nouvelle pour le multilatéralisme. Plus rien ne s'oppose à ce que les membres désignent très rapidement la candidate nigériane, le docteur Ngozi Okonjo-Iweala qui a remporté le processus de sélection", a-t-il indiqué à l'AFP.


"Avec l'impulsion de sa nouvelle directrice générale, l'OMC pourra envisager ses négociations sur les subventions à la pêche et préparer sa 12e conférence ministérielle en 2021", a-t-il souligné.

Depuis sa création en 1995, l’OMC a été dirigée par six hommes : trois Européens, un Néo-zélandais, un Thaïlandais et un Brésilien.






Articles les plus lus