La Titrologie du 23 février 2021 est dominée par la très grande confiance d’Adama Bictogo, Directeur exécutif du RHDP, parti présidentiel, qui annonce d’ores et déjà une avance de 90 députés pour son parti, avant même la tenue de ce scrutin. Dans la liste des candidats que vient de publier le Conseil constitutionnel, deux ténors de l’opposition en exil, qui avait déposé un recours devant le juge suprême n’ont pas été retenus.

Titrologie du 23 février 2021 : Le RHDP très confiant : « C’est une bataille que nous allons gagner »

6 mars 2021, date de la tenue des élections législatives en Côte d’Ivoire. Mais en attendant cette déchéance, la Titrologie du 23 février 2021 fait un large écho de la ferveur qui entoure cette autre élection après la présidentielle. Aussi, Fraternité Matin publie la liste des candidats disponible sur le site de la CEI. « Les candidats sont connus », titre le quotidien gouvernemental, avant d’indiquer que « le Conseil constitutionnel a rejeté les recours de Damana Pickass et Koné Katinan ». Ces deux cadres du Front populaire ivoirien (FPI), proches de l’ancien Président Laurent Gbagbo, en exil au Ghana depuis la crise postélectorale de 2011, avaient déposé un recours devant le juge constitutionnel pour la validation de leurs candidatures à ce scrutin.

Adama Bictogo, haut cadre du parti du président ivoirien, Alassane Ouattara, reste toutefois très confiant à propos des législatives à venir. « Le RHDP part avec une avance de 90 députés », annonce sans coup férir, le Directeur exécutif du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), à la une du quotidien Le Patriote. « Le RHDP est organisé pour ces élections, et nous allons gagner », poursuit l’ancien membre du Gouvernement ivoirien.

Dans la presse ivoirienne, le camp Ouattara entend tailler une majorité écrasante à l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire pour le Chef de l’Etat réélu pour un nouveau mandat à la Présidence de la République. Aussi, Le Jour Plus, Le Matin et L’Essor ivoirien s’accordent pour relayer les propos du député d’Agboville, candidat à sa propre succession : « Le RHDP est organisé pour gagner ces élections. » Avant de lancer un appel au peuple ivoirien dans les colonnes de Le Miroir d’Abidjan : « J’appelle les population à faire un vote de raison. » Et l’ancien ministre ivoirien de tacler ses adversaires : « L’opposition a du mal à mobiliser », peut-on lire à la une de Le Matin.

Le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), présidé par l’ancien Président Henri Konan Bédié, n’entend pour autant pas se laisser faire. Le Nouveau Réveil, tabloïd proche du tout premier parti de la vie politique ivoirienne, créé par Félix Houphouët Boigny, met en lumière les incompréhensions internes au parti au pouvoir. « Les vérités d’un cadre RHDP au ministre RHDP Amédé Kouakou », titre le confrère. « Voici l’arme du PDCI-RDA contre la fraude », prévient Dernière Heure Monde, avant que Le Bélier intrépide ne revèle « les 3 gros obstacles qui vont couler le RHDP ». Au Plateau, le Député-Maire PDCI, Jacques Ehouo, connaît une défection dans ses rangs. « Le Patron de la sécurité lâche Jacque Ehouo », écrit L’Inter à sa une.

A propos de la réconciliation nationale, le ministre Kouadio Konan Bertin dit KKB continue d’oeuvrer à rapprocher les Ivoiriens divisés par plusieurs années de crise. « Un cadre décortique la démarche de KKB », apprend-on de l’Inter. Et un Enseignant-consultant de faire son méa-culpa à la première page de Soir Info : « C’est à tort que KKB a été vilipendé. »

Un drame s’est par ailleurs produit dans la commune de Port-Bouët. « Un policier se suicide d’une balle dans la tête en pleine réunion de famille », titre le quotidien du groupe Olympe. Le taux de positivité à la Covid-19 : « La Côte d’Ivoire maîtrise mal la pandémie », déplore Notre Voie. « Ces évacuations qui attaquent le bilan de Ouattara », s’insurge pour sa part Générations nouvelles, journal proche de Guillaume Soro, ancien chef rebelle et ancien Président du Parlement ivoirien.