Etihad Airways stoppe ses opérations en Ouganda

Etihad Airways ferme boutique en Ouganda
Par NGUEYAP ROMUALD
Publié le 19 février 2018 à 18:24 | mis à jour le 19 février 2018 à 18:25

Etihad Airways va cesser ses activités en Ouganda dès le mois prochain. À partir du 25 mars, la compagnie émiratie va fermer sa ligne entre Abou Dhabi et Entebbe.

Faute de rentabilité, Etihad Airways ferme boutique en Ouganda

A en croire les responsables d'Etihad Airways, cette décision « difficile » fait suite à une évaluation commerciale de la performance de la ligne qui a montré que les résultats étaient en deçà des attentes, donc « la ligne n'est plus viable ».

Cette décision vient, à peine deux ans et demi, après le lancement de la route. C’est en effet, en mai 2015 que la compagnie avait débuté ses vols vers l’Ouganda. Elle dessert Entebbe trois (03) fois par semaine, les mercredis, vendredis et dimanches. La ligne est opérée en Airbus A320.

Le départ d'Etihad Airways ne déteint cependant pas sur l’attractivité de l’Ouganda qui est en train de consentir d’énormes efforts pour moderniser son infrastructure aéroportuaire.

Jambojet, la filiale de compagnie Kenya Airways a commencé ses vols directs vers l’Ouganda, la semaine dernière. La compagnie propose quatorze (14) vols par semaine, à raison de deux vols par jour entre Nairobi et Entebbe.

L’aéroport international d’Entebbe vise 1.7 millions de visiteurs cette année. Pour faire face à la hausse du trafic, l’aéroport est en travaux. Les extensions en cours du terminal passagers, du terminal cargo, des aires de stationnement, des voies de circulation et de la piste principale seront achevées d’ici fin 2018.


Une fois terminés, ces travaux augmenteront la capacité de traitement par heure à 930 passagers à l’arrivée et 360 au départ contre 410 passagers à l’arrivée et 360 au départ. La capacité de traitement de fret sera portée à 100.000 tonnes. Pour l’année courante, l'aéroport projette de traiter 73.680 tonnes de fret.

Parallèlement, les autorités ougandaises travaillent d’arrache-pied pour relancer la compagnie nationale Uganda Airlines dont les activités pourront reprendre au quatrième trimestre avec des vols vers l’Afrique de l’Est et le reste du continent. Projet phare du président de la République Yoweri MUSEVENI, il estime qu’« en termes de tourisme, aucun pays ne peut rivaliser avec l’Ouganda si nous avons une compagnie aérienne et promouvons notre beau climat, notre faune et les autres attractions touristiques ».