CIV/ incendie de Soubré : Le meneur de troubles arrêté

Suite à l'incendie de Soubré, la justice invite aux respects des lois

Suite à l'incendie de Soubré qui a causé des nombreux dégâts matériels. Le procureur général près de la cour d'appel de Daloa (Centre-ouest), Jonas Daffot, a annoncé mercredi à Abidjan, la détention préventive du meneur de ces troubles, Ousmane Sylla, dans ladite localité, dans un communiqué.

Le responsable de l'incendie des locaux de la mairie de Soubré en détention préventive

"Ce jour mercredi 11 avril 2018, le nommé Ousmane Sylla, le meneur de ces troubles, aperçu en train de distribuer les cocktails Molotov, ayant servi à incendier les édifices publics, a été interpellé et conduit devant le procureur de la république près le tribunal de première instance de Daloa", a mentionné le texte.

Le 6 février, suite à l’incendie qui s’est déclenché au marché de Soubré, une manifestation d’une extrême violence a éclaté dans ladite localité. Manifestation ayant entraîné la "destruction par incendie des locaux de la mairie et de ses services techniques, la résidence du maire, ainsi que des résidences de particuliers", situées aux alentours de la municipalité.

Le meneur de ces troubles (destruction des locaux de la mairie), a été interpellé et conduit devant le procureur de la république près le tribunal de première instance de Daloa. Ousmane Sylla a été ensuite présenté mercredi 11 avril devant le juge d’instruction. Après avoir été inculpé par ce dernier, Ousmane Sylla a été placé sous un "mandat de dépôt".

Au total, six personnes ont été placées en détention préventive, pour leur implication dans l'incendie qui a causé des dégâts matériels dans la cité de Soubré.

Suite à l'incendie de Soubré, le procureur appelle aux respects des lois

Le procureur a rappelé que de "pareilles violences ne sauraient être tolérées". Il a par ailleurs invité les populations au respect des lois et précisé que toutes personnes qui useront de" violations contre les biens publics, s’exposeront à des poursuites judiciaires".