Sénégal: Le gouvernement prend des mésures contre la dengue

Dengue au Sénégal

Le ministère sénégalais de la Santé a annoncé, lundi à Dakar, "le renforcement de la surveillance face à la dengue", après que près de 100 personnes ont été diagnostiquées, lors d’une conférence de presse.

Plusieurs cas de dengue diagnostiqués

"Nous avons renforcé la surveillance dans tout le pays face à la dengue", a dit le directeur de la prévention au ministère de la santé, Dr Mamadou Ndiaye, ajoutant que "les agents ont été formés vis-à-vis de cette maladie".

La dengue ou fièvre rouge est une maladie infectieuse virale transmise à l’homme par la piqûre d’un moustique appelé Aedes aegypti et qui pique surtout pendant la journée entre 15h et 19h, selon les spécialistes.

Cette affection "n’est pas une maladie grave, ni mortelle, elle est classée comme bénin", a expliqué Dr Ndiaye, expliquant que "1% de cas seulement peut revêtir une forme grave, si elle n’est correctement prise en charge".

"Nous avons fait une pulvérisation spatiale dans les zones affectées à savoir Fatick (sud-ouest) et Touba (centre) pour empêcher la propagation de la maladie", a précisé le directeur du service national de l’hygiène, Moussa Dieng Sarr.

Le directeur de la prévention Mamadou Ndiaye a souligné que "54 cas positifs de l’épidémie de la dengue ont été enregistrés à ce jour à Touba, ville sainte qui s’apprête à accueillir des milliers de fidèles à l’occasion du pèlerinage de Magal", a indiqué le directeur de la prévention, assurant qu’ "il n’y a pas lieu de s’alarmer".