Burkina: La campagne céréalière prévisionnelle 2018-2019 estimée à 4,9 millions de tonnes

Campagne céréalière
Par Jean-Marc Bouazo
Publié le 20 décembre 2018 à 15:44 | mis à jour le 20 décembre 2018 à 15:44

La campagne céréalière prévisionnelle pour la campagne 2018-2019 au Burkina Faso est estimée à 4,9 millions de tonnes, soit une hausse de 21,91% comparativement à la campagne précédente, a indiqué mercredi le gouvernement, à l’issue d’un conseil des ministres à Ouagadougou.

Le Burkina projette enregistrer près de 5 tonnes lors de la campagne céréalière prochaine

La campagne céréalière prévisionnelle nationale 2018-2019 est estimée à 4.953.257 tonnes. Comparée à la production totale définitive de la campagne agricole 2017-2018 et à la moyenne des cinq (05) dernières campagnes, elle est en hausse respective de 21,91% et 11,77%", peut-on lire dans le compte-rendu du conseil.

La production des autres cultures vivrières est quant à elle à "937.448 tonnes, soit une augmentation respective de 30,67% et 25,10% par rapport à la campagne passée et à la moyenne quinquennale".

"La situation pastorale est assez satisfaisante et est marquée par la disponibilité de fourrages et le bon niveau de remplissage des points d’eau.


Sur les 45 provinces que compte le Burkina, 22 ont enregistré un déficit céréalier durant la précédente campagne agricole, ce qui engendrera une situation d'insécurité alimentaire pour plus d’un million de personnes dans le pays. 5.800.000 tonnes de céréales sont attendues de la campagne agricole 2018/2019, soit une baisse de plus de 11%, par rapport à l’année précédente.