Côte d'Ivoire : Kobénan Kouassi Adjoumani dénonce les manipulateurs de Bédié

Kobénan Kouassi Adjoumani dénonce les manipulateurs de Bédié
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 22 décembre 2018 à 11:21 | mis à jour le 22 décembre 2018 à 11:22

Pour Kobénan Kouassi Adjoumani, l'attitude d'Henri Konan Bédié vis-à-vis du RHDP n'est que le fruit d'une manipulation de certains de ses proches. Voilà pourquoi l'ancien porte-parole du PDCI ne cesse de tirer à boulets rouges sur ses anciens camarades de parti.

Kobenan Kouassi Adjoumani, le RHDP unifié ou rien

Le paysage politique ivoirien est en pleine recomposition. Aussi, à mesure que la présidentielle de 2020 approche, chaque camp fourbit ses armes afin de se mettre en pole position pour ce scrutin décisif. Le divorce entre Henri Konan Bédié et Alassane Ouattara n'est cependant pas du goût de certains proches du pouvoir qui ne cessent de le dénoncer à tout bout de champ.

Kobénan Kouassi Adjoumani fait partie de ces farouches défenseurs du Parti unifié. Pour le fondateur du mouvement « Sur les traces d’Houphouët-Boigny », il n'est pas raisonnable pour le président du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) de se détourner de la majorité présidentielle et rentrer dans l'opposition. Il impute donc ce qu'il qualifie d'« erreur politique » à des « irréductibles qui ont manipulé Henri Konan Bédié » pour le mettre hors du droit chemin. Voilà pourquoi il se donne la mission de convaincre son « papa Bédié » de rester dans la famille RHDP.

Convaincu d'avoir choisi le bon camp, le Ministre des Ressources animales et halieutiques, qui prépare activement le Congrès constitutif du RHDP du 26 janvier prochain, indique qu'à compter de cette date, il cessera d'être militant du PDCI pour rejoindre définitivement le parti d'Alassane Ouattara.

Bédié et ses proches restent toutefois sourds à ces appels de pied d'Adjoumani quant à rejoindre le Parti unifié. Le « Sphinx de Daoukro » a d'ailleurs lancé de larges consultations pour la formation d'une coalition de l'opposition dont il se veut déjà le leader.