Côte d'Ivoire : Guillaume Soro déclare être contre "le cumul des postes"

Guillaume Soro

Le président l'Assemblée nationale ivoirienne, Guillaume Soro a annoncé mercredi à Ferké (nord ivoirien) être "contre le cumul des postes" en Côte d’Ivoire, à une cérémonie.

Guillaume SOro s'oppose au cumul de poste

"Moi personnellement, je suis contre le cumul des postes" a déclaré M. Soro, à l’investiture du maire de Ferké, Kaweli Ouattara.

Selon le président de l'Assemblée nationale, l’actuel "poste qu’il occupe" n'allait pas lui permettre "d’être actif au sein d’une mairie".

Fin juillet 2016, le directeur de la compagnie ivoirienne d’hévéa, Kobenan Tah avait affirmé que "parmi les nombreux problèmes qui alourdissaient l’implémentation de la démocratie dans les Etats francophones, est le cumul des postes".

Poursuivant, Guillaume Soro a ajouté "qu’une telle (action) est une insulte à l’intelligence, car il faut donner aux autres la place d’exercer".

Mi-décembre, le gouvernement avait adopté une ordonnance modifiant l'article 25 de la loi portant code électoral ainsi que son projet de loi de ratification. Cette ordonnance avait levé l'incompatibilité entre la fonction de président de conseil régional et de celle de membre du gouvernement", avait indiqué M. Sidi.

La fonction de président de conseil régional peut désormais être exercée par un membre du gouvernement tout comme celle du maire, avait indiqué le gouvernement.