"La Côte d’Ivoire n’a pas besoin de menaces" (Lobognon)

Alain Lobognon
Par Jean-Marc Bouazo
Publié le 08 janvier 2019 à 19:32 | mis à jour le 08 janvier 2019 à 19:32

Le député ivoirien Alain Lobognon, a estimé mardi que la Côte d’Ivoire "n’a nullement besoin de menaces", dans ses recommandations "pour une année 2020 sans encombre", sur sa page Facebook lundi.

"La Constitution défini les conditions d'accession au pouvoir" explique Lobognon

"La Côte d’Ivoire, qui vit actuellement sa troisième République, n’a nullement besoin de menaces, de la caporalisation des médias publics, de l’usage à des fins personnelles des ressources publiques, de pressions sur la Justice, de chantages, de mensonges", a écrit M. Lobognon.

"Dans une République comme la nôtre, malgré ses imperfections, la Constitution ivoirienne a toujours défini les conditions d’accession au pouvoir. Que tous ceux qui voient les choses comme dans un royaume où c’est le fils aîné du roi qui est appelé à monter sur le siège, se détrompent", a-t-il poursuivi.

Alain Lobognon a souhaité, "pour la bonne organisation" de la présidentielle de 2020, "un nouveau code des élections, une nouvelle commission chargée d’organiser des élections crédibles, d’une nouvelle liste électorale et de nouvelles cartes nationales d’identité", en vue de permettre aux Ivoiriens d’aller "à ce rendez-vous électoral avec l’ensemble des outils prévus par les lois".

"Le président ivoirien Alassane Ouattara l’a fort bien résumé (lundi), l’élection présidentielle de 2020 se déroulera très bien", a-t-il rappelé.

Lundi, M. Ouattara a assuré que "les élections de 2020 se passeront très bien".


"J’entends beaucoup d'inquiétude, arrêtons de nous faire peur, il n'y aura rien, les élections de 2020 se passeront très bien", avait déclaré le président, à la traditionnelle cérémonie de présentation de vœux au chef de l'Etat.