Burkina: Deux civils tués dans une attaque visant une brigade gendarmerie

La gendarmerie de Kongoussi attquée
Par Jean-Marc Bouazo
Publié le 08 février 2019 à 12:21 | mis à jour le 08 février 2019 à 12:30

Deux civils ont été tués mercredi nuit dans une attaque terroriste visant la brigade gendarmerie de Kongoussi, dans le centre nord du Burkina, selon un bilan de l’état-major des armées, dans un communiqué.

La gendarmerie de Kongoussi, victime d'attaque terroriste

Ces deux civils "étaient de passage dans les environs" de la brigade de gendarmerie de Kongoussi (dans la province du Bam), qui a été la cible d’une attaque terroriste dans la nuit de mercredi à jeudi, précise le texte.

Selon l’armée burkinabè, "les assaillants ont tenté sans succès de libérer un des leurs qui avait participé à l'attaque de la brigade (de) Bourzanga (dans la province du Bam) le 06 novembre 2017".

Mardi, cinq gendarmes ont été tués lors d’une attaque "terroriste" contre un détachement militaire à Oursi, dans la province de l'Oudalan (région du Sahel), au lendemain d’une autre attaque qui a fait 14 morts "au sein de la population" de Kain, dans le nord du Burkina.


L’état-major a invité les populations "à la prudence en ces moments de lutte contre le terrorisme" auquel le Burkina fait face depuis trois ans.