Côte d'Ivoire : Enlevé par des hommes encagoulés, Aristide Ozoukou retrouvé au Tribunal du Plateau

Par Dreyfus polichinelle
Publié le 14 février 2019 à 11:38 | mis à jour le 14 février 2019 à 11:39

Aristide Ozoukou avait été enlevé, le 8 février dernier, à Divo par des hommes encagoulés et armées puis gardé au secret. L'étudiant syndicaliste a été présenté, ce mercredi au tribunal du Plateau où il est poursuivi pour troubles à l'ordre public.

Le calvaire se poursuit pour l'étudiant Aristide Ozoukou

Qu'a bien pu faire Aristide Ozoukou pour mériter un tel traitement ? Le premier responsable de la Coordination des Élèves et Étudiants de Côte d’Ivoire (Coeeci) a en effet été enlevé par des hommes encagoulés et armées, puis jeté dans un véhicule de type 4×4 alors qu'il se trouvait au marché de Divo en compagnie de sa petite amie. Les ravisseurs de l'étudiant ont pris soin de lui bander les yeux avant de le conduire dans un lieu secret.

Ce mercredi 13 février, Aristide Ozoukou est réapparu très affaibli (visiblement privé d'eau et de nourriture) au tribunal du Plateau dès l'aube, où le procureur lui a signifié qu'il était poursuivi pour « Trouble à l’ordre public ». Il a par la suite été conduit à la maison d'arrêt et de correction d'Abidjan (MACA) en attendant son procès.

Cependant, ce mode d'arrestation et le traitement infligé à l'étudiant sont de nature à porter un discrédit sur les autorités sécuritaires. D'autant plus que l'ONG Amnesty International vient de faire un rapport explosif sur la Côte d'Ivoire.



Articles les plus lus
01
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Dj Arafat: Le medecin de la clinique explique tout sur sa mort
02
03
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Décès d' Arafat : Le député Lobognon Alain accuse