Abidjan: Bacongo promet de recaser tous les déguerpis

Bacongo promet un soutien au déguerpis de sa commune
Par Jean-Marc Bouazo
Publié le 27 février 2019 à 20:10 | mis à jour le 28 février 2019 à 00:43

Le maire de la commune de Koumassi au sud d’Abidjan, Cissé Ibrahim Bacongo a promis mercredi que tous "les déguerpis" de l’agglomération allaient être "recasés", à l’issue du premier Conseil municipal de son quinquennat.

Bacongo promet un soutien au déguerpis de sa commune

"Tous ceux qui ont été déguerpis, il n’y a pas un seul qui ne sera pas recasé", a promis M. Bacongo, lors du premier Conseil municipal de sa mandature, en présence des conseillers municipaux et représentants des populations.

Les jeunes du ‘’djassa’’ (lieu de vente d’appareils de tous genres), les femmes du marché Gouro, les commerçants du boulevard du Gabon,’’’ tous vont être relogés ‘’sur d’autres sites, a rassuré l’ancien Ministre de l’Enseignement supérieur, avant d’ajouter que ‘’personne ne sera lésé’’.

Mi-janvier, le nouveau magistrat de la commune avait lancé une vaste opération de déguerpissement et d’assainissement.

Le maire a soutenu qu’il allait toujours tenter de faire ce qu’il pouvait "pour réussir sa mission, avec le budget annuel 2019 qui est de 4 milliards 800 millions", voté à l’unanimité.

Fin février, la ministre de la Salubrité Anne Désirée Ouloto avait annoncé de probables déguerpissements au mois de mars, avant la saison des pluies.

La ministre a aussi rappelé que ''la sensibilisation est faite depuis des années'', et que les populations installées dans les bassins , cuvettes maisons précaires ''le savent'.

''Nous devons prendre des dispositions pour ne pas mourir'', a-t-elle encouragé en sollicitant l'apport de chaque Ivoirien afin d'éviter que le gouvernement soit ''médecin après la mort''.

En 2018, la pluie a causé au moins 8 décès à Cocody commune chic où vit la plupart des personnalités de la Côte d'Ivoire.