Côte d’Ivoire: La recomposition de la CEI se fera dans l'esprit des recommandations de la Cour Africaine (Gon Coulibaly)

Amadou Gon Coulibaly
Par Jean-Marc Bouazo
Publié le 23 mars 2019 à 18:25 | mis à jour le 24 mars 2019 à 00:50

S'exprimant au cours de la conférence de presse qu'il a animée, le 21 mars 2019 à Abidjan, le Premier Ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, a indiqué que la réforme de la Commission Electorale Indépendante (CEI), se fera dans l'esprit des recommandations de la Cour Africaine des Droits de l'Homme et des Peuples, afin de parvenir à une CEI encore plus consensuelle.

Pour Gon Coulibaly, la recomposition du Conseil constitutionnel n'est pas à l'ordre du jour

"Les discussions s'inscrivent dans un cadre très précis. Il s'agit de voir comment prendre en compte les recommandations qui ont été faites par la Cour Africaine des Droits de l'Homme et des Peuples. C'est ce que nous allons faire. Nous ne ferons pas plus, nous ne ferons pas moins... Nous travaillerons à arriver à des propositions qui seront jugées raisonnables pour la majeure partie des acteurs", a dit le Chef du gouvernement.

Le Premier Ministre s'est félicité que des partis politiques qui remettaient en cause la méthodologie en vigueur pour la réforme de la CEI se soient ravisés pour soumettre finalement leurs propositions.

Par ailleurs, Amadou Gon Coulibaly s'étonne de voir la question du Conseil Constitutionnel s'inviter dans ce débat, alors que la Cour Africaine des Droits de l'Homme et des Peuples ne l'évoque pas dans ses recommandations.


Jeudi, lors d'une conférence de presse, Amadou Gon Coulibaly a souhaité que les enjeux politiques ne soient pas un obstacle à la consolidation de la paix et de la cohésion sociale.




Articles les plus lus