Côte d'Ivoire: PDCI, lourde sanction pour Kablan Duncan et des ministres

Côte d'Ivoire: PDCI, lourde sanction pour Kablan Duncan et des ministres

Le marteau disciplinaire est tombé plus lourd que jamais, ce jeudi 4 avril, contre Daniel Kablan Duncan et des ministres PDCI ayant adhéré au RHDP unifié. Le vieux parti entend ainsi montrer sa fermeté quant à la rigueur de sa ligne politique de ces derniers mois.

Daniel Kablan Duncan et ses proches exclus du PDCI

Le Conseil de discipline du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) s’est réuni ce jeudi avec dans le box des accusés Daniel Kablan Duncan et les ministres membres de son mouvement PDCI-Renaissance. Il était reproché à ces (anciens) cadres du parti septuagénaire d’avoir piétiné la discipline du parti en adhérant au RHDP unifié. Et ce, contre l’avis des instances et du président Henri Konan Bédié.

La sanction est donc tombée pour Daniel Kablan Duncan, Patrick Achi, Raymonde Goudou, Claude Isaac Dé et Aka Aouélé, tous membres du gouvernement d’Alassane Ouattara. Ils ont temporairement été exclus des rangs du PDCI pour indiscipline, insubordination et atteinte à l’unité du Parti.

Ceux-ci ne se démontent pour autant pas. Bien qu’étant membre du RHDP, Duncan et les autres frondeurs ne cessent de revendiquer leur appartenance au PDCI. Leur péché, expliquent-ils, serait d’avoir voulu maintenir l’unité entre le PDCI dans la majorité présidentielle, car pour eux, cette union des Houphouëtistes est le seul gage de la paix et la stabilité en Côte d’Ivoire.

L’on s’interroge cependant si le PDCI qui s’est lancé dans la reconquête du pouvoir, qu’il a perdu 20 ans plus tôt, pourrait valablement se passer de ces dignitaires du parti disposant d’un important électorat dans leurs différentes circonscriptions électorales.