Côte d'Ivoire: Armée ivoirienne, de grands mouvements annoncés

L' armée ivoirienne connaît une réduction d'effectif
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 09 avril 2019 à 23:35 | mis à jour le 09 avril 2019 à 23:35

Environ 600 éléments de l' armée ivoirienne, Forces Armées de Côte d'Ivoire (FACI), quitteront dans les prochains jours les rangs. Cette purge au sein de la grande muette s'inscrit dans le cadre de la réforme engagée par les autorités ivoiriennes dès l'année 2017.

Armée ivoirienne : Des centaines de militaires bientôt remerciés

L' Armée ivoirienne pourrait connaître dans les jours qui viennent une réduction considérable de son effectif. Près de 600 éléments des Forces armées de Côte d'Ivoire seraient sur la liste de départ conformément au projet de réforme engagé par l' État ivoirien. Cette mesure, avait justifié, le ministre Hamed Bakayoko, visait à assurer la conformité de la pyramide des âges et la chaîne de commandement avec les exigences d'une armée moderne.

Contrairement, aux deux précédentes phases où les départs se sont faits volontairement, il reviendra, dans le cadre de cette 3e phase dudit programme, au Conseil national de sécurité (CNS), de faire la sélection des élus, admis a fait valoir leur droit à la retraite.

"L' État-major des armées a lancé une nouvelle phase de son plan de départs à la retraite pour 2019. Le conseil de sécurité sélectionnera bientôt près de 600 militaires", apprend-on dans les colonnes de l'hebdomadaire panafricain Jeune Afrique.

Cette mesure gouvernementale, concernerait en grande partie, les sous-officiers qui représente selon certaines estimations, environ 50% de l'effectif total de l'armée. C'est donc dans cette frange que le Conseil national de la sécurité fera le trie des 600 militaires concernées par ce programme.

Lors des deux premières phases de l' opération, ce sont plus de 3000 militaires, majoritairement des soldats de rangs qui avaient décidé, de leur propre gré, de répondre à l'appel du gouvernement du President Ouattara. Dont 991 éléments lors de la première phase et 2168, pendant la seconde.

Initié dans le cadre d'une loi de programmation militaire, votée en 2016, ce vaste programme vise d'ici à 2030, à réduire les effectifs des FACI de 4000 hommes.



Les commentaires
Prochainement disponible...
Articles les plus lus
03
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Maria Mobil d’Ariel Sheney à Abidjan: Tout sur son séjour