Bizarre, pour Soro Guillaume, Lobognon et Doumbia Major s'insultent

Doumbia Major, Guillaume Soro, Alain lobognon.

Doumbia Major a dernièrement attaqué Soro Guillaume sur son bilan à la tête de la rébellion et pas que. Alain Lobognon qui n’a visiblement pas apprécié les propos de leur ancien camarade l’a insulté en utilisant l’expression « énergumène », ce à quoi l’intéressé a répliqué par une autre insulte qui ne rassure pas, alors loin de là, sur l’état psychique de la nouvelle génération de politiciens ivoiriens.

Soro Guillaume, objet des insultes entre Doumbia Major et Alain Lobognon

Le terrain politique ivoirien investi par des personnes se réclamant d’une nouvelle génération de politiciens fait la risée du Web. Souvenez-vous il y a quelques semaines Dr Doumbia Major s’en prenait à Soro Guillaume , l'ami et compagnon d' Alain Lobognon, qui parcours la Côte d’Ivoire en préparation de sa candidature à l'élection présidentielle de 2020.

Il a notamment évoqué le bilan de l’ancien Président de l’ Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire au poste de Premier ministre, mais aussi à la tête de l’hémicycle. Il n’était pas passé sur les excès d’autoritarisme de Guillaume Soro qui aurait d’après lui fait exécuter plusieurs personnes lorsqu’il dirigeait la rébellion armée qui s’était abattue sur la Côte d’Ivoire en 2002.

Toujours dans ses critiques contre Soro Guillaume, Doumbia Major pointait ses malversations financières à la tête de la Régie centrale qui, selon lui, avait récolté des fonds qui n’ont jamais été reversés au trésor après la réunification. Mieux, Soro Guillaume et ses hommes n’ont jamais fait d’audit sur leur gestion des fonds récoltés.

Alain Lobognon, silencieux ces derniers temps à cause du décès de son père Philibert Lobognon le 1er avril 2019, lui a répondu. Et l’ancien ministre des Sports n’a pas fait dans le politiquement correct puisqu’il a traité d’« énergumène » Doumbia Major, qui serait selon lui à la recherche d’un poste.

Alain Lobognon a posté sur Facebook :

« Laissez Doumbia Major s’époumoner. Il se taira quand un poste au sein du régime Rhdp lui sera remis après ces mensonges. Nous savons qui est l’énergumène…»

Face à cette insulte, Doumbia Major lui a répondu en disant :

« Toi qui a un crâne hexagonal on dirait une cabosse de cacao coincée entre deux branches, on pouvait t'insulter avec cet élément de laideur, mais nous ne faisons pas la politique en attaquant les gens sur leurs caractéristiques physiques, sur leur ethnie, leur religion ou sur d'autres caractéristiques identitaires. »

Jugez-en vous même du niveau du débat politique en Côte d'Ivoire.