Transport aérien : Une femme à la tête de la compagnie nationale sud-africaine

La compagnie sud-africaine en crise

Zuks Ramasia a été désignée directrice générale par intérim de la South African Airways, la compagnie nationale sud-africaine. Elle succède à Vuyani Jarana, démissionnaire, et aura pour mission de trouver une solution à la crise que traverse l’entreprise publique.

Zuks Ramasia entre en fonction lundi en tant que directrice générale de la compagnie nationale sud-africaine.

La South African Airways traverse une période trouble. Tellement mouvementé que son directeur général a décidé de démissionner il y a quelques jours. Pour faire face aux nombres défis qui se posent à la compagnie nationale sud-africaine, le conseil d’administration de South African Airways a désigné Zuks Ramasia comme directrice générale par intérim.

Celle-ci aura la lourde mission de diriger cette entreprise publique qui connaît une crise financière. Depuis 2011 en effet, la South African Airways n’a réalisé aucun bénéfice depuis huit ans. L’entreprise tourne à perte et subsiste grâce aux subventions de l’Etat et le soutien de partenaires internationaux. Fort de ses 25 ans d’expérience dans le domaine, Zuks Ramasia devra donc mener à bien le plan quinquennal établi par le gouvernement pour redresser la compagnie sud-africaine.

Il s’agit notamment de l’annulation des vols vers des dessertes peu rentables et la réduction des coûts. Un investissement de 1,5 milliard de dollars (867,7 milliards de francs CFA) est nécessaire pour permettre à la compagnie nationale de poursuivre ses activités au moins jusqu’en 2022, échéance à laquelle elle entend réaliser de nouveaux bénéfices. D’après un communiqué de la South African Airways, la nouvelle directrice générale va entrer en fonction ce lundi.