Côte d’Ivoire: Violences à Béoumi, Henri Konan Bédié accusé

Henri Konan Bédié et le PDCI à l'origine des violences à Béoumi?
Par David Yala
Publié le 10 juin 2019 à 11:10 | mis à jour le 10 juin 2019 à 11:16

Henri Konan Bédié et certains cadres proches de lui sont suspectés d’être à la base des violences intercommunautaires qui ont lieu ces derniers temps dans certaines localités du pays, notamment à Béoumi où le conflit Malinké-Baoulé, a fait une dizaine de morts.

Déclaration du RHDP suite aux propos d’Henri Konan Bédié

C’est avec consternation que nous avons écouté le président Henri Konan Bédié, président du PDCI RDA, qui recevant des militants de son parti, en provenance de la commune de Koumassi chez lui à Daoukro, a tenu des propos de nature à porter gravement atteinte à la paix, à la cohésion sociale et à l’unité de la nation. En effet Monsieur Henri Konan Bédié a fait des affirmations graves dont voici quelques extraits : «Il faut que nous réagissions pour que les Ivoiriens ne soient pas étrangers chez eux, car actuellement on fait en sorte que l’Ivoirien soit étranger chez lui. Mais les Ivoiriens n’accepteront jamais cela… ».

« On fait venir des étrangers armés qui sont stationnés maintenant dans beaucoup de villages… » ; « Il faut simplement que nous soyons conscients, car le moment venu, nous agirons, pour empêcher ce hold-up sur la Côte d’Ivoire » Le RHDP condamne avec la dernière énergie ces contrevérités, propos irresponsables, xénophobes et tribalistes de Monsieur Henri Konan Bédié. En effet, depuis le décès du Président Félix Houphouët Boigny, de tels propos qui ont été conceptualisés à travers la politique de l’ivoirité, ont été à la base de la déchirure du tissu social ayant entrainé les crises consécutives que notre pays a connues jusqu’en 2010.

Henri Konan Bédié et le PDCI à l'origine des violences à Béoumi?

Alors que les Ivoiriens pensaient que tous les acteurs politiques avaient tiré les leçons de cette sombre, triste et récente histoire de notre pays, ces propos de Monsieur Henri Konan Bédié, ancien président de la République, viennent confirmer que le Président du PDCIRDA n’a tiré aucun enseignement de la grave et profonde crise que les Ivoiriens ont traversée et dont ils portent encore des séquelles et traumatismes. Le RHDP note également que ces déclarations de Monsieur Henri Konan Bédié, étrangement similaires à d’autres messages de cadres proches de lui, depuis le second semestre de l’année 2018, date à laquelle Monsieur Henri Konan Bédié est sorti du RHDP, tendent à propager des thèses tribalistes.

Ces propos viennent ainsi établir sa responsabilité ainsi que celle des cadres précités dans les événements malheureux survenus dans certaines localités du pays, comme ce fut le cas récemment à Béoumi. C’est le lieu pour le RHDP d’interpeller le président du PDCI-RDA sur de telles dérives et leurs conséquences sur la paix et la cohésion sociale. Le RHDP appelle donc le président Henri Konan Bédié à la raison et à plus de responsabilité. Le RHDP invite les populations ivoiriennes au calme, à la retenue et les exhorte à ne pas céder à ces propos séditieux.

Fait à Abidjan, le 9 juin 2019

Le Porte-parole Principal

Kobenan Kouassi ADJOUMANI