Egypte : Mohamed Morsi est décédé au cours d'une audience

Mohamed Morsi est décédé
Par K. Richard Kouassi
Publié le 17 juin 2019 à 19:40 | mis à jour le 17 juin 2019 à 19:40

L'ancien président égyptien Mohamed Morsi est décédé le lundi 17 juin 2019 des suites d'un malaise alors qu'il comparaissait dans un tribunal de Le Caire, a-t-on appris auprès de la télévision d' Etat.

Mohamed Morsi meurt au tribunal

Mohamed Morsi comparaissait ce lundi 17 juin 2019 dans un tribunal de la capitale égyptienne, Le Caire. Pris d'un malaise pendant son audition, l'ancien président égyptien s'est écroulé. Il est décédé sur place, selon la télévision publique. Cependant, à en croire une source judiciaire, qui s'est confiée à l' AFP, "il a parlé devant le juge pendant 20 minutes puis il s'est animé et s'est évanoui. On l'a vite emmené à l'hôpital où il est mort plus tard".

Âgé de 67 ans, Mohamed Morsi était issu du mouvement les Frères musulmans. Il a accédé à la tête de l' Egypte le 30 juin 2012, après la chute d'Hozni Moubarak, et est déposé par l'armée le 3 juillet 2013, à la suite d'un vaste mouvement de protestation. L'ex-homme fort de l' Egypte décède sept ans jour pour jour après son élection. À son renversement, Mohamed Morsi a été conduit en prison, puis condamné à 45 ans de prison. Il était accusé de la mort de plusieurs Égyptiens qui manifestaient contre son pouvoir en 2012. Mohamed Mohamed Morsi Issa al-Ayyat (de tout son nom) était également poursuivi pour avoir fait de l'espionnage pour l'Iran, le Qatar ainsi que le Hamas.

L'ex-dirgeant égyptien a reçu l'hommage de Recep Tayyip Erdogan, le président turc, de qui il était proche. "Que Dieu accorde à notre martyr, notre frère Morsi, sa miséricorde", s'est exprimé le chef d'Etat de la Turquie en conférence de presse. "Comme vous savez, le tyran Sissi qui a pris le pouvoir en Égypte en supprimant la démocratie à travers un coup d’État a jusqu’ici fait exécuter près de 50 Égyptiens. Et l’Occident garde le silence", a-t-il ajouté.



Les commentaires
Prochainement disponible...