Côte d’Ivoire: Un proche d’Henri Konan Bédié convoqué à la DST

Valentin Kouassi, proche d’Henri Konan Bédié, convoqué à la DST
Par David Yala
Publié le 25 juin 2019 à 18:02 | mis à jour le 25 juin 2019 à 18:02

Au moment où Henri Konan Bédié prépare son départ pour Paris début juillet, le Président de la Jeunesse urbaine de son parti politique, le PDCI-RDA, risque une arrestation.

Valentin Kouassi, proche d’Henri Konan Bédié et Président de la JPDCI, convoqué à la DST

Henri Konan Bédié sera à Paris dans la première semaine du mois de juillet où il prendra part le 7 juillet à l'édition 2019 du prix international Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix. La crise qui existe entre lui et le président Alassane Ouattara, et qui s’est accentuée depuis le retrait du PDCI du groupement politique RHDP, pourrait faire des victimes au sein de son entourage.

Afrique-sur7 apprend que Valentin Kouassi, le président de la Jeunesse du PDCI, aurait été convoqué ce mardi 25 juin 2019 par les services de la DST (direction de la surveillance du territoire). Pour l’heure, aucun motif n’a été avancé. Mais un proche du Président de la JPDCI s’inquiète que son leader ne soit mis aux arrêts à l’issue de cette invitation à ‘’se présenter pour affaires le concernant’’.

Les relations exécrables entre Henri Konan Bédié et Alassane Ouattara ont beaucoup déteint sur les bases de leurs différents partis politiques dont les premiers animateurs n’hésitent plus à se tirer à boulets rouges lors des meetings. Dimanche dernier, lors d’un meeting à Adzopé, Valentin Kouassi avait vertement fustigé le refus du gouvernement de procéder à une réforme en profondeur de la Commission électorale indépendante (CEI).

« ll faut que cette CEI soit réformée. Ils disent c'est bouclé, c'est calé, parce qu'ils savent qu'ils sont en train d'enrôler leurs étrangers sur la liste électorale. Nous ne sommes pas d'accord et nous disons non et sommes prêts à nous battre pour sauver la mère patrie. Il est temps que les ivoiriens descendent dans les rues. Car il s'agit de notre avenir, il s'agit de l'avenir de la Côte d'Ivoire. Et nous ne pouvons pas rester là à ne rien faire», s’était-il élevé.

Puis d’ajouter: «Jeunes d'Adzopé, d'Akoupé, d'Affery et d'Agou , je vous engage à vous mobiliser et à tenir en alerte tous les jeunes, qu'ils soient du PDCI-RDA, du FPI, du MFA et à attendre le mot d'ordre du parti pour faire en sorte que la Côte d'Ivoire soit libérée ». Une sortie qui a fait dire à certains médias proches du régime Ouattara que le président de la jeunesse du parti dirigé par Henri Konan Bédié, appelait à un soulèvement populaire. Est-ce pour ces propos que Valentin Kouassi est convoqué à la DST? Difficile de répondre par l’affirmatif.



Les commentaires
Prochainement disponible...
Articles les plus lus
04
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Eudoxie Yao tabassée en France, ce qu'il s'est passé