Acculé par le régime Ouattara, Guillaume Soro sur le "qui-vive"

Guillaume Soro à ses hommes « Surmontez les obstacles »

Guillaume Soro à ses hommes « Surmontez les obstacles »
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 03 juillet 2019 à 14:00 | mis à jour le 03 juillet 2019 à 16:51

Guillaume Soro n'entend rien lâcher en dépit de ses dissensions avec le pouvoir. L'ancien Président de l'Assemblée nationale a annoncé, dans un tweet, sa détermination à surmonter tous les obstacles à la matérialisation de son rêve.

Guillaume Soro à ses hommes « Surmontez les obstacles »

Pour avoir refusé d'adhérer au RHDP unifié, Guillaume Soro a été contraint de démissionner de la présidence de l'Assemblée nationale ivoirienne. Mais pas que... Car, l'ancien leader des Forces nouvelles (FN, ex-rébellion) est désormais traqué de toutes parts par ses anciens alliés.

A l'Assemblée parlementaire de la Francophonie, Amadou Soumahoro, son successeur à la tête du Parlement ivoirien, veut également l'éjecter de la Vice-présidence de l'APF. La 45e Session de l'institution se tiendra d'ailleurs à Abidjan du 5 au 9 juillet prochains, et le dispositif semble être mis en place pour mettre Soro en minorité, voire même lui interdire l'accès à la salle de la rencontre.

Guillaume Soro, qui n'entend pas se laisser faire, a engagé des avocats français pour faire échec à cette tentative de coup d'Etat dirigée contre lui. Le Président du Comité politique (CP) appelle par ailleurs ses proches à être mobilisés et déterminés pour franchir tous les obstacles qui se dresseront sur leur chemin.

Sur son compte Twitter officiel, Soro Kigbafori Guillaume a défini, en des mots bien choisis, son leitmotiv. « Fixer le cap. Nous y arriverons. Surmonter les obstacles. Se fortifier davantage. Et demeurer sur le qui-vive », a-t-il lancé, avant d'ajouter : « Notre parcours reste cependant parsemé d’embûches. Le génie d’un homme réside dans la capacité de son œuvre à lui survivre. Demeurons pugnaces. »


Notons que Guillaume Soro a clairement affiché ses ambitions d'aller à la conquête du fauteuil présidentiel. Aussi, à 16 mois de l'élection présidentielle de 2020 ses partisans et lui se disent-ils déterminés à éjecter le RHDP du palais présidentiel.






Articles les plus lus