Guerre commerciale : La réponse cinglante de Pékin à Washington

Les officiels chinois ont pris une mesure importante dans la nuit de lundi pour contrer les offensives américaines.

Pékin ne plie pas face à Washington
Par Ange Atangana
Publié le 06 août 2019 à 17:16 | mis à jour le 06 août 2019 à 17:16

Un nouveau cap a été franchi dans la nuit de lundi à mardi dans le conflit commercial qui oppose la Pékin à Washington. Après l’électronique, la guerre s'invite désormais sur le terrain agricole.

Pékin durcit également le ton sur les importations américaines en Chine.

Au fil des semaines, la guerre commerciale entre Pékin et Washington ne cesse de s’intensifier. Alors que les Etats-Unis comptent imposer une nouvelle taxe de 10% sur tous les produits venant de Chine dès septembre, la réponse chinoise n’a pas tardé à tomber.

D’après Reuters, les autorités chinoises ont décidé d’interdire l’achat des produits agricoles américains sur leur territoire. Elles ont ordonné aux entreprises locales de ne plus s’en procurer. L’Empire du Milieu est pourtant l’un des principaux clients des Etats-Unis, se hissant à la première place en ce qui concerne le soja américain dont il importe en moyenne 30 millions de tonnes chaque année.

Par cette mesure Pékin entend aussi porter un coup dur à l’administration protectionniste de Donald Trump. En 2018, la Chine a importé pour 9 milliards de dollars (5,2 000 milliards de francs CFA) les produits agricoles américains. Outre l’interdiction d’achat de ces produits, les autorités chinoises menacent également d'imposer des droits de douane supplémentaires sur les produits agricoles achetés aux États-Unis pour les transactions conclues après le 3 août.


La tension commerciale entre Pékin et Washington menace sérieusement la stabilité de leurs entreprises phares. Le géant Huawei est interdit aux Etats-Unis, Apple est victime de nouvelles taxes de l’administration Trump et s’attend à une baisse de ses ventes au niveau mondial.



Facebook
Twitter
email
Whatsapp