Profanation de la tombe d' Arafat DJ: 12 "chinois" suspects arrêtés

Adieu Arafat dj
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 02 septembre 2019 à 07:00 | mis à jour le 02 septembre 2019 à 07:00

Les premiers suspects de la profanation, samedi 31 août 2019, de la tombe d'Arafat Dj, se son vrai nom Houon Ange Didier, ont été interpellés. C'est Vincent TOH Bi Irié, Préfet de la ville d'Abidjan, qui l' a annoncé, dimanche 1er septembre 2019, sur sa page Facebook.

Profanation de la dépouille d'Arafat DJ : 12 suspects déjà arrêtés, selon le Préfet d'Abidjan

Dans un communiqué publié sur sa page Facebook, dimanche 01er septembre 2018, Vincent Toh Bi Irié, préfet d'Abidjan a annoncé, l'arrestation de 12 individus soupçonnés d'être impliqués dans la profanation de la tombe de l'ex-méga star du coupé décalé, Arafat DJ, samedi, peu après son inhumation au cimétière de Williamsville à Abidjan.

"Suite à la profanation de la tombe de l’artiste Houon Ange Didier dit DJ Arafat le 31 Août 2019, douze (12) personnes ont été interpellées en relation avec ces événements", a annoncé le prefet d'Abidjan.

Vincent Toh Bi précisera également dans sa déclaration, que les enquêtes se poursuivent pour tout d'abord interpeller tous les coupables mais aussi et surtout pour situer les responsabilités à tous les niveaux sur cet "acte ignoble". Aussi, n'a-t-il pas manqué de préciser que le procureur de la République, Adou Richard, a été saisi afin de donner une suite judiciaire à cette affaire.


"Le Procureur de la République a été saisi, et cet acte ne restera pas impuni", a précisé Vincent Toh Bi. Pour rappel, après des funérailles populaires organisées du vendredi 30 au samedi 31 août 2019, en la memoire d'Arafat Dj, décédé tragiquement le 12 août dernier à Abidjan à la suite d'un accident de moto, sa tombe a été profanée peu après par des "fans incontrolés".



Articles les plus lus
01
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Yodé et Siro répondent à Doumbia Major, Adjoumani et consorts
03
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
People: Ces photos de Carmen Sama qui ébranlent la toile