Accusé, le pouvoir dit toute la vérité sur la "rente viagère de Guillaume Soro"

Guillaume Soro, président du Parlement ivoirien
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 19 septembre 2019 à 12:00 | mis à jour le 19 septembre 2019 à 12:26

Sidi Tiémoko Touré, porte parole du gouvernement ivoirien, a annoncé le mercredi 18 septembre 2019, que le gouvernement s'abstenait de "rentrer dans la polémique vaine" de l'affaire de la rente viagère de Guillaume Soro, soulevée par son directeur de la Communication, Moussa Touré, en fin de semaine dernière.

"Rente viagère de Guillaume Soro": Ouattara et le gouvernement peu préoccupés

Les préoccupations du président Alassane Ouattara et de son gouvernement sont autres que celles soulevées par Moussa Traoré, jeudi dernier sur twitter concernant l'affaire de la rente viagère de Guillaume Soro. À l'issue du conseil des ministres qui a eu lieu, mercredi 18 septembre 2019 à l'hôtel Président de Yamoussoukro, le porte-parole du gouvernement ivoirien a indiqué que le président Alassane Ouattara et l'ensemble du gouvernement s'abstenaient de "rentrer dans la vaine polémique".

Le gouvernement, a-t-il fait savoir, travaille à l'amélioration des conditions de vie des populations. Les rentes viagères, a rappelé le ministre Sidi Tiémoko Touré, "sont réglementées par une loi qui date de 2005. Donc toute autorité ayant fait le parcours y a droit", a-t-il tranché, non sans souligner que "les uns et les autres savent à qui s’adresser pour régler leurs problèmes s’ils en ont".


L'affaire du "blocage de la rente viagère" de L'ex-Premier ministre ivoirien, Guillaume Kigbafori Soro a suscité une vive polémique sur les réseaux sociaux ces derniers temps. Poussant le ministre en charge de la promotion de l'Emploi des jeunes, Mamadou Touré, à faire une sortie musclée. "Les affirmations du directeur de la communication de Guillaume Soro sur un prétendu blocage de ses indemnités viagères frisent une méconnaissance des textes ou relèvent purement de la mauvaise foi", avait-il vigoureusement réagi dimanche dernier.



Facebook
Twitter
email
tel