PDCI et FPI et GPS préparent un grand rassemblement, les raisons

Le trio GPS, FPI et PDCI-RDA prepare un grand rassemblement sur les questions relatives à la nouvelle CEI, la gratuité de la CNI
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 18 novembre 2019 à 15:26 | mis à jour le 18 novembre 2019 à 15:26

Dans la bataille qui oppose le trio PDCI-RDA, FPI et GPS au régime Ouattara à propos de la Commission électorale indépendante (CEI) et de la gratuité de la Carte nationale d’identité (CNI), l’opposition ivoirienne semble n’avoir pas encore dit son dernier mot.

Reforme de la CEI, gratuité de la CNI: L'opposition ivoirienne (PDCI-RDA et FPI et GPS) ne lâche pas prise

Dans le communiqué final qui a sanctionné le Bureau politique (BP) du Parti démocratique de Côte d’Ivoire, tenu jeudi dernier au siège du parti sis à Cocody, le PDCI-RDA a annoncé la tenue prochaine d’un grand rassemblement, visant à contraindre le pouvoir à revoir sa position concernant la reforme de la Commission électorale indépendante et la gratuité de la Carte nationale d’identité.

«Dans les prochains jours, un rassemblement de l’opposition significative sur les questions relatives à la réforme de la CEI, de la prorogation de la validité au-delà d’une année et de la gratuité de la carte nationale d’identité, aura lieu », annonce le PDCI-RDA.

Les questions de la CEI et de la gratuité de la CNI, faut-il le rappeler, divisent profondément pouvoir et opposition politique ivoirienne moins d'un an avant la prochaine élection présidentielle. Les partis d’Henri Konan Bédié et de Laurent Gbagbo soutenus par les mouvements et associations proches de Guillaume Soro, dénoncent une CEI largement inféodée au pouvoir.


« Cette CEI va brûler la Côte d’Ivoire », alerte Guillaume Soro. La crédibilité de la CEI est jugée cruciale pour l'élection présidentielle de 2020 qui s'annonce tendue, dix ans après la crise post-électorale qui a causé plus de 3000 morts, selon un bilan officiel. Alassane Ouattara et Laurent Gbagbo, les deux protagonistes du second tour de la présidentielle de 2010, revendiquant chacun la victoire issue des urnes.




Articles les plus lus