Port-Bouët: Le Maire Emmou Sylvestre frappé par un malheur

Le maire Emmou Sylvestre et son Conseil municipal pleurent la disparition de feu Aka Angui
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 29 janvier 2020 à 12:02 | mis à jour le 29 janvier 2020 à 12:02

L'annonce du décès du patriarche Aka Anghui, laisse dans la consternation l'actuel maire de la commune balnéaire de Port-Bouët, Emmou Sylvestre, et son Conseil municipal.

Port-Bouët: Le maire Emmou Sylvestre et son Conseil municipal pleurent la disparition de feu Aka Angui

Le maire Emmou Sylvestre a exprimé la compassion de son Conseil municipal suite à l'annonce du décès du patriarche Aka Anghui, l'époux de feue Hortense Aka Anghui, l'ancienne maire de la commune de Port-Bouët.

"Nous sommes en deuil ! Un deuil particulier vu qu'il s'agit de l'époux de notre Maman Hortense Aka-Angui, ex Maire de la Commune de Port-bouet", s'est exprimé mardi 28 janvier Emmou Sylvestre, au nom du Conseil municipal.

Le décès du patriarche Aka Anghui attriste également l'ensemble de la grande famille du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) auquel appartenait l'homme et son épouse Hortense Aka Anghui décédée il y a trois ans. Feu Aka Anghui fut, avec sa défunte épouse Hortense, des militants des premières heures du parti fondé par Félix Houphouët-Boigny.

L'ancienne maire PDCI, qui a règné durant 36 ans à la tête du conseil municipal de Port-Bouët, est décédé à l'âge de 84 ans. Elle avait pu, le long de cette période, compté sur le soutien indefectible de son époux Joseph Aka Anghui, Ingénieur agronome de formation et ancien président de l'Union patronale de Côte d'Ivoire.

La disparition de cette mémoire vivante de l'histoire de Port-Bouët constitue une grosse perte pour l'équipe du maire Emmou Sylvestre, arrivée aux affaires il y a un an. Père de 6 enfants, le doyen Joseph Aka Anghui était membre du comité des Sages du PDCI-RDA et doyen de la région de l’indenié-Djuablin. Le calendrier des obsèques, n'est pas encore connu.