Après l'annulation de la marche des Catholiques, Adjoumani à Rome

Tout sur le voyage de Kobenan Kouassi Adjoumani à Rome

Le Ministre Kobénan Kouassi Adjoumani à Rome
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 15 février 2020 à 12:57 | mis à jour le 15 février 2020 à 13:49

Kobenan Kouassi Adjoumani est à Rome, en cette fin de semaine, pour participer une importante réunion de la FIDA. Mais ce déplacement du ministre ivoirien de l’Agriculture et du Développement Rural en terre sainte coïncide avec l'annulation de la marche des catholiques à Abidjan.

Tout sur le voyage de Kobenan Kouassi Adjoumani à Rome

15 février 2020, la marche pour la paix prévue par les chrétiens catholiques ivoiriens a finalement été annulée, eu égard à quelques menaces proférées contre ces religieux.

Le Clergé ivoirien a cependant animé une conférence de presse, le 26 janvier dernier, au cours de laquelle le Père Augustin Obrou, porte-parole du Diocèse d'Abidjan, a indiqué que cette marche qui devait partir de la Place de la République à la Cathédrale St Paul du Plateau, a finalement été remplacée par une journée de prière, qui se tient ce jour, dans l'enceinte de ladite Cathédrale.

Et pourtant, à croire les organisateurs, cette marche avait été validée par Le Vatican. Et donc son annulation a créé quelques grincements de dents.

Ironie du sort, timing savamment choisi, coïncidence de calendrier ou voyage d'explication ? Quoi qu'il en soit, le ministre Kobenan Kouassi Adjoumani, porte-parole du RHDP, Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix, s'est envolé pour Rome.

A Rome, le ministre ivoirien de l’Agriculture et du Développement Rural a en effet pris part à la 43ème session du Conseil des gouverneurs du Fonds qui s’est tenu les mardi 11 et mercredi 12 février 2020.


A en croire le confrère AIP, l'émissaire du gouvernement y a fait le point des projets financés par le Fonds international de développement agricole (FIDA) au président de l’institution Gilbert Houngbo.

Notons que la Côte d'Ivoire est à huit mois d'une élection présidentielle cruciale. Les autorités ivoiriennes, les acteurs politiques, ainsi que la société civile s'activent, chacun de son côté, pour aborder ce tournant décisif avec plus de sérénité.




Articles les plus lus