RHDP : Réaction d' Amadou Gon après la démission d'Amon Tanoh

Chassé-croisé entre Amon Tanoh et Amadou Gon Coulibaly

Amon Tanoh Marcel et Amadou Gon Coulibaly
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 19 mars 2020 à 18:54 | mis à jour le 19 mars 2020 à 19:21

Marcel Amon Tanoh a rendu sa démission, ce jeudi 19 mars 2020, du gouvernement ivoirien. Tout en prenant acte de cette décision, le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly appelle à la cohésion sociale et à la paix.

Chassé-croisé entre Amon Tanoh et Amadou Gon Coulibaly

A peine le Président Alassane Ouattara a annoncé sa non candidature à l'élection présidentielle ce 2020, que ses proches se livrent déjà une lutte sans merci.

Lors du Conseil politique du RHDP, Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix, le 12 mars dernier, le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly a été désigné candidat du RHDP (parti au pouvoir) à l'élection présidentielle d'octobre prochain.

Albert Mabri Toikeusse, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, par ailleurs haut responsable du RHDP, avait marqué sa désapprobation en déclarant que cette désignation devrait être le fruit d'une large concertation.

A sa suite, Marcel Amon Tanoh, ministre des Affaires étrangères, vient, quant à lui, de franchir le rubicond en claquant la porte du gouvernement. Justifiant sa démission, l'ancien Directeur de Cabinet d'Alassane Ouattara a déclaré :

« Seuls la grandeur de la Côte d’Ivoire, la justice, la démocratie et le bonheur des Ivoiriens ont constamment motivé mon engagement politique. »

Avant de lancer ce message très explicite à ses compatriotes : « Comme je l’ai toujours fait, je continuerai à mener ce combat avec vous. »

Mais au lieu de s'emballer de ce départ de l'un de ses collaborateurs, qui s'annonce comme un désaveu, le chef du gouvernement Amadou Gon Coulibaly a posté ce tweet :

« La vision et la volonté inébranlable du Président Alassane Ouattara ont permis à la Côte d'Ivoire de se relever après une crise sans précédent. »


Puis, il ajoute : « Aujourd'hui, tous ensemble, nous devons poursuivre ce travail en assurant la cohésion sociale et la Paix. »

Notons que l'élection présidentielle de 2020 se tiendra dans sept mois exactement. La consigne du Président Ouattara à ses collaborateurs de rester unis et solidaires au sein du RHDP unifié, est visiblement en train d'être foulée au pied.

D'autres départs de la majorité présidentielle sont annoncés pour les prochains jours. A qui donc le tour ? Wait and see.



Articles les plus lus
01
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Deuil: Le Révérend Makosso Camille frappé par un malheur
04
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Coronavirus: Molaré crée la surprise en plein couvre-feu