Covid-19: Amadou Gon Coulibaly fait des dons à Gagnoa

Porteur des dons de vivres et non-vivres du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, le vendredi 24 avril à Gagnoa, dans le cadre de la lutte contre le
Par Mael Espoir
Publié le 25 avril 2020 à 14:12 | mis à jour le 25 avril 2020 à 14:12

Porteur des dons de vivres et non-vivres du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, le vendredi 24 avril à Gagnoa, dans le cadre de la lutte contre le COVID-19, l’Inspecteur Général des Finances (IGEF), Sylla Lansana, fils du département, a invité les Ivoiriens à suivre les orientations et recommandations du gouvernement afin que le pays gagne le combat contre la pandémie.

Amadou Gon Coulibaly aux côtés des populations de Gagnoa

«Nous pouvons sauver notre économie », a assuré l’expert financier, même si, dit-il, la Côte d’Ivoire à l’instar de tous les pays de la planète terre, vit une situation inédite.

Tout est quasiment à l’arrêt car le fléau dénommé Covid 19 semble vouloir semer le KO partout, déplore-t-il. Pour les Etats africains déjà fragiles, le risque est grand d’assister à un drame multiforme.

Heureusement, même si la situation demeure préoccupante, cette pandémie en Côte d’Ivoire et en Afrique, n’a pas la même progression que dans d’autres contrées du monde.

Si donc les Ivoiriens veulent sauver leurs vies et leurs économies, et ils le doivent, il leur faudra absolument, martèle M. Sylla, respecter les gestes préventifs édictés par le gouvernement, appelés “distanciation sociale" et ne pas perdre de vue, sa “nature africaine“ axée sur les valeurs de solidarité et de partage.

C’est ce qui a valu à M. Sylla Lansana d’être à Gagnoa, au nom du Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, pour remettre des kits alimentaires et des kits sanitaires, car beaucoup de parents, en raison du Covid-19, ont perdu leur emploi et/ou ont dû arrêter leurs activités.


Il a donc appelé à se serrer les coudes pour pouvoir passer les moments difficiles, ensemble. Au total, 13 tonnes de riz, 55 cartons d’huile, une vingtaine de lots de gel hydro alcoolique, du savon liquide et une centaine de seaux à robinet, ont été officiellement remis au préfet de la région du Gôh, préfet du département de Gagnoa, par l’émissaire du Premier ministre.




Articles les plus lus