Un Diplomate américain dénonce la "stupide" condamnation de Soro

Avec la condamnation de Soro, Amadou Gon « ne pourra pas être élu »

Le Diplomate américain Herman Jay Cohen évoque l'affaire Soro
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 01 mai 2020 à 19:55 | mis à jour le 01 mai 2020 à 20:08

L'affaire Guillaume Soro est vraisemblablement en train de ternir l'image de la gouvernance d'Alassane Ouattara sur l'échiquier international. Après les nombreuses indignations liées à cette condamnation, c'est au tour de l'Américain Herman J. Cohen de tirer à boulets rouges sur le pouvoir d'Abidjan.

Avec la condamnation de Soro, Amadou Gon « ne pourra pas être élu »

26 avril 2020, Guillaume Soro est condamné par le tribunal correctionnel d'Abidjan à vingt (20) ans de prison ferme, cinq (5) ans de privation de droits civiques, 4,5 milliards de FCFA d’amende et 2 milliards FCFA de dommages et intérêts à l’État de Côte d'Ivoire pour recel de deniers publics et blanchiment de capitaux.

Cette sévère condamnation intervient, alors que la Cour africaine des droits de l'homme et des peuples (CADHP) avait pris une ordonnance appelant la justice ivoirienne à suspendre les poursuites contre l'ancien Président de l'Assemblée nationale et ses compagnons de GPS, Générations et peuples solidaires.

Les autorités ivoiriennes sont d'ailleurs allées plus loin en annonçant le retrait de compétence à la Cour d'Arusha, à cause de « graves et intolérables agissements que la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples s’est autorisés dans ses actions qui non seulement portent atteinte à l’autorité de l’État de Côte d’Ivoire et au fonctionnement de la justice... »

Cependant, cette condamnation de l'ancien chef rebelle est mal perçue à l'international. L'ancien diplomate américain Herman Jay "Hank" Cohen, sous-secrétaire d'État américain aux Affaires africaines (1989 - 1993), est également monté au créneau pour fustiger le régime ivoirien après la condamnation de Soro Kigbafori Guillaume.


« Le candidat présidentiel ivoirien Guillaume Soro a été condamné par contumace à 20 ans de prison », s'est-il désolé, avant d'ajouter : « Cette action stupide garantit que le successeur désigné de Ouattara, Amadou Gon Coulibaly, ne pourra pas être élu. »

Notons que Guillaume Soro s'est déclaré candidat à l'élection présidentielle de 2020 en Côte d'Ivoire. En dépit de sa condamnation, il continue d'appeler ses partisans à rester mobilisés pour ce scrutin qu'il promet de remporter.






Articles les plus lus