Football: Après la sortie de Kader Kéita, François Zahoui doit réagir

François Zahoui a fait l'objet d'accusations de la part de Kader Kéita
Par Abraham KOUASSI
Publié le 01 juillet 2020 à 09:21 | mis à jour le 01 juillet 2020 à 12:33

Sélectionneur des Eléphants de Côte d’Ivoire lors de la CAN 2012, François Zahoui a été l’objet de graves accusations de la part de Kader Kéita. L’ancien attaquant des Eléphants s’est confié à une chaine en Guinée.

Graves accusations de Kader Kéita contre François Zahoui

C’est un véritable pavé que vient de jeter Abdoul Kader Kéita dans la mare. Dans un entretien accordé au média guinéen CIS TV et diffusé sur les réseaux sociaux, l’ancien attaquant de l’équipe nationale de Côte d’Ivoire a accusé Zahoui François de corruption.

A l’en croire, le sélectionneur des Eléphants lors de la CAN 2012 au Gabon, se faisait payer par les joueurs afin de cocher leurs noms sur la feuille de match.

« Il était dans un business pas possible. J’ai appris dans les coulisses qu’il prenait de l’argent avec les joueurs, avec des managers, pour les faire jouer », a déclaré l’ancien joueur de l’Olympique lyonnais.

Absent du terrain lors de la finale de la CAN 2012 perdue face aux Chipolopolo de Zambie, Kader Kéita a accusé François Zahoui « d’être responsable » de l’échec des Eléphants.

« Pour moi ce n’est pas un entraîneur, parce qu’il n’a pas de système. Tu as une équipe comme ça, tu ne viens pas pour mettre les gens en palabres (...) », a ajouté celui qu’on surnomme Popito.

Une réaction s’impose pour François Zahoui

Lors de cet entretien qui a duré plus d’une heure, Kader Kéita a également fait part d’un accrochage entre lui et François Zahoui à la mi-temps du match contre la Zambie, alors coachée par Hervé Renard.


Selon l’ancien joueur de l’Africa Sports, il a fallu l’intervention de Didier Drogba pour calmer les esprits. Cette sortie de son ancien joueur nécessite une réponse de François Zahoui. Annoncé en Guinée pour prendre en mains l’AS Kaloum, le technicien n’a pas trouvé de challenge avec une équipe de premier plan depuis son départ de Côte d’Ivoire.

Passé par le championnat de Guinée, puis par le banc de la sélection du Niger, il est aujourd’hui en Centrafrique. Apprécié d’une bonne partie du public sportif ivoirien, l’homme de 58 ans voit son honneur et sans doute sa carrière au haut niveau mis en jeu dans cette affaire. On ne se bousculera sans doute pas pour un entraineur qui a la réputation d’être corrompu.