Titrologie du 16 juillet 2020 : "2 000 Dozos pour accompagner Gon"

Titrologie : "Voici le candidat du RHDP, les dernières manoeuvres de Ouattara"

Titrologie du 16 juillet 2020
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 16 juillet 2020 à 08:00 | mis à jour le 16 juillet 2020 à 08:45

Les obsèques d'Amadou Gon Coulibaly dominent largement la Titrologie de ce 16 juillet 2020. Les journaux ivoiriens y vont également, chacun à son commentaire, à propos de l'arrêt de la Cour africaine concernant la recomposition de la CEI.

Titrologie : "Voici le candidat du RHDP, les dernières manoeuvres de Ouattara"

Décédé le 8 juillet dernier, les hommages se poursuivent pour Amadou Gon Coulibaly. Après l'hommage de la Nation "militants et militantes ont pleuré Gon, hier", annonce d'entrée Rassemblement. "Gon a tenu son dernier meeting au parc des sports, hier", poursuit Le Mandat. "Amadou Gon fait pleurer tout le monde, reflète Le Miroir, quand L'essor ivoirien, annonce : "RHDP, la victoire promise pour honorer la mémoire de Gon Coulibaly."

Soir Info, s'intéresse plutôt aux "Révélations sur des confidences d'Amadou Gon à la veille de sa mort", avant d'indiquer qu' "il y avait foule, foule, foule" au parc des sports. Mais pour Aujourd'hui, ce n'était rien d'autre qu' "un foyer de contamination au Covid-19". N'empêche que L'Inter, à sa Une, annonce : "2 000 Dozos pour accompagner Gon", car le journal gouvernemental Fraternité Matin nous apprend qu' "Amadou Gon Coulibaly est sur la terre de ses ancêtres". "Un accueil populaire réservé au digne fils", ajoute le Jour Plus."Ma douleur est immense et profonde", continue de pleurer Alassane Ouattara dans les colonnes de L'Intelligent d'Abidjan.

L'autre pan de l'actualité, c'est bien la dernière décision de la Cour africaine des droits de l'homme et des peuples (CADHP) relative à la recomposition de la Commission électorale indépendante (CEI). "La Cour africaine ordonne la récomposition des 546 CEI locales", indique Le Temps. Et Le Bélier, d'ajouter : "La Cour africaine assomme le pouvoir et exige une CEI équilibrée et impartiale." "Ouattara tombe pour la 3e fois devant la Cour africaine", titre pour sa part Générations nouvelles. Pour Le Nouveau Réveil "La Cour donne raison au PDCI". Et pourtant, pour Notre Voie "La Cour renvoie les partie dos à dos".

Le Quotidien d'Abidjan, a une tout autre lecture de tous ces évènements. "Les différentes prophéties des hommes de Dieu en marche", déclare le tabloïd. Et Guillaume Soro de narguer le Président Ouattara à la Une de LG Infos : "Je t'avais prévenu."