3è mandat: EDS, PDCI, GPS dans les rues jeudi pour dire "non" à Ouattara

3e mandat de Ouattara : EDS, CDRP et GPS descendent dans les rues, ce jeudi
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 11 août 2020 à 16:47 | mis à jour le 11 août 2020 à 16:47

Les leaders des jeunesses de l’opposition ivoirienne regroupée au sein des partis d'Henri Konan Bédié (PDCI-RDA), Laurent Gbagbo (EDS) et de Guillaume Soro (GPS), ont appelé ce mardi 11 août 2020 à une mobilisation générale pour faire barrage à la candidature du président Alassane Ouattara au scrutin présidentiel du 31 octobre prochain.

Dahi Nestor (J-EDS): « Levons-nous tous pour réclamer la restauration de l’État de droit et de la démocratie en Côte d’Ivoire »

Les leaders des jeunesses de l’opposition ont appelé, mardi, à une grande marche de protestation le jeudi 13 août contre la candidature du président Alassane Ouattara. Selon Valentin Kouassi, président de la jeunesse urbaine du PDCI, la candidature du chef de l'Etat sortant constitue une violation de la loi fondamentale ivoirienne. « C’est une violation flagrante de notre constitution. C’est pourquoi, nous jeunes dont l’avenir est engagé dans cette situation, avons décidé de donner notre position », a-t-il déclaré.

Valentin Kouassi appelle les populations à sortir massivement le jeudi 13 août pour dire non à une quelconque troisième candidature du président Alasane Ouattara. « Jeunesse ivoirienne, nous n’avons pas d’autre choix. Alassane Ouattara nous montre une seule voie: celle de la lutte sans relâche pour parvenir à l’instauration d’un Etat de droit et de la démocratie ainsi qu'à l’organisation d'élections démocratiques, transparentes et apaisées », a déclaré M. Kouassi. Le président de la jeunesse urbaine du PDCI avait à ses côtés, ses pairs de la J.EDS et de GPS de Guillaume Soro.


Dahi Nestor qui parlait au nom de la jeunesse du parti de Laurent Gbagbo, a également appelé l’ensemble des militants à se joindre à la marche de protestation du jeudi 13 août. « Levons-nous, tous ! Comme un seul homme de façon pacifique et déterminée dans toutes les villes, villages et hameaux de Côte d’Ivoire dès ce jeudi pour réclamer la restauration de l’État de droit et de la démocratie en Côte d’Ivoire », a-t-il lancé.




Articles les plus lus