Football : Nicolas Pépé bouleverse Arsenal, 55 personnes licenciées

Nicolas Pépé a connu une saison difficile
Par Abraham KOUASSI
Publié le 14 août 2020 à 20:33 | mis à jour le 14 août 2020 à 20:33

Recrue la plus chère de l’histoire d’Arsenal, Nicolas Pépé a coûté 80 millions d’euros, soit plus de 52 milliards de Francs CFA. Un an après son arrivée à Londres, l’international ivoirien peine à convaincre et son transfert a fait des victimes.

55 départs dus au transfert de Nicolas Pépé ?

55. C’est le nombre de personnes qui ont été licenciées par Arsenal ces derniers jours. Les restrictions budgétaires dues à la crise sanitaire avaient été évoquées pour justifier ces départs. Cependant, à en croire la chaine ESPN, l’explication est à trouver dans les conditions d’arrivée de Nicolas Pépé à Arsenal.

Recrue la plus chère des Gunners, l’attaquant ivoirien a été recruté en provenance de Lille pour la somme astronomique de 80 millions d’euros. Ce transfert a poussé la direction d’Arsenal à réaliser un audit interne et les conclusions de cette enquête, toujours selon ESPN, auraient révélé d’importants manquements dans la chaîne de recrutement.

Auteur de 8 buts et passes décisives avec Arsenal, l'attaquant de 25 ans aurait été surévalué selon Edu, Directeur sportif d’Arsenal.

Nicolas Pépé n’était pas le choix d’Emery

Entraineur d’Arsenal au moment de ce transfert, Unai Emery n’était pas très chaud pour Nicolas Pépé. La préférence du technicien espagnol allait vers un autre ivoirien, Wilfried Zaha, joueur de Crystal Palace. Cette affaire, selon Foot Mercato, a entrainé le départ des recruteurs d’Arsenal chargés du marché français.

Ces révélations ne vont pas améliorer la côte de l'international ivoirien. Auteur d’une saison moyenne, l’ancien joueur d’Angers a été décrié par plusieurs spécialistes du football anglais.


En juillet dernier, Tim Sherwood, ancien entraineur de Tottenham, club rival d’Arsenal avait indiqué qu’il n’y avait « aucune différence » entre Nicolas Pépé et le jeune Bukayo Saka, issu de la formation d’Arsenal.

« Arsenal aurait dû économiser son argent et juste développer ce garçon », avait soutenu le technicien. Nicolas Pépé devra désormais répondre de toutes ces péripéties sur le terrain la saison prochaine.




Articles les plus lus