Affaire armes découvertes chez Kandia Camara: Toute la vérité

Des armes découvertes au domicile de Kandia Camara ?
Par K. Richard Kouassi
Publié le 09 septembre 2020 à 17:39 | mis à jour le 09 septembre 2020 à 17:59

Selon une information, des caisses d'armes et de munitions ont été extraites de la résidence de Kandia Camara. Sans perdre de temps, la ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement technique et de la Formation professionnelle est montée au créneau pour faire la lumière sur cette affaire.

Des armes découvertes au domicile de Kandia Camara ?

Une rumeur a fait état de ce que des armes et des munitions auraient été retirées du domicile de Kandia Camara, une figure du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), le parti au pouvoir. Dans une publication sur sa page Facebook, la ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement technique et de la Formation professionnelle a formellement démenti cette information. "Une rumeur sur les réseaux sociaux fait état de ce que des caisses d'armes et de munitions auraient été retirées de la résidence de la ministre Kandia Camara. Il s’agit évidemment d'une fausse information", a fait savoir l'ancienne secrétaire générale du Rassemblement des républicaines (RDR).

Elle a précisé que "ce sont des caisses contenant des motos en pièces détachées, destinées à être offertes aux populations d’Anoumaba, dans le cadre des activités politiques de Madame Kandia Camara". Kandia Camara a également signifié que ces motos répondent aux "promesses faites aux délégués départementaux, sous-préfectoraux et communaux sur le terrain pour faciliter leur mobilité". La députée d' Abobo a poursuivi en ajoutant que la remise officielle de ces motos se déroulera le weekend prochain.


"Je condamne fermement le procédé qui consiste à effrayer les populations avec de telles informations fallacieuses. Nous rappellerons les uns et les autres à la mesure. La période que nous vivons est sensible", a soutenu Kandia Camara. Pour l'heure, l'on ignore l'identité des auteurs de cette nouvelle et l'objectif de la propagation d'une telle information, à deux mois de l'élection présidentielle du 31 octobre.




Articles les plus lus