FIF: En attendant l'élection, Sam Etiassé prend une importante décision

FIF: En attendant l'élection, Sam Etiassé prend une importante décision
Par Mael Espoir
Publié le 13 octobre 2020 à 18:31 | mis à jour le 13 octobre 2020 à 18:31

Le blocage du processus électoral à la Fédération ivoirienne de football (FIF) a poussé la ligue professionnelle à prendre une décision importante.

FIF: La reprise du championnat 2020-2021, reportée à une date ultérieure

Le processus électoral devant aboutir à l’élection du nouveau président de la Fédération ivoirienne de football, est bloqué depuis plusieurs semaines par la Fédération internationale de football associations (FIFA). Une décision prise après que la commission électorale, sans son président Réné Diby, a décidé de rejeter la candidature de l’emblématique capitaine des Eléphants de Côte d’Ivoire, Didier Drogba.

L’Instance dirigeante du football mondial a auditionné, du lundi 28 septembre au mercredi 30 septembre dernier, les principaux acteurs impliqués dans ce processus électoral. Quelques semaines après ces fameuses auditions, force est de constater que la FIFA n’a pas encore livré son verdict. Une situation qui a poussé la Ligue professionnelle de football, avec à sa tête Sory Diabaté, à repousser à une date ultérieure la reprise de la saison 2020/ 2021.

‘’Le 15 septembre 2020, le bureau de la Ligue professionnelle de football (LFP), lors de sa réunion, a proposé un calendrier général des compétions et a fixé, l’ouverture du championnat 2020-2021 au 17 octobre 2020 par la Super Coupe Félix Houphouët Boigny. Cependant en raison des problèmes liés au processus, ce calendrier ne peut être tenu et par conséquent, l’ouverture de la saison 2020-2021, est reportée à une date ultérieure‘’, informe le directeur exécutif de la FIF, Sam Etiassé, dans un communiqué.


Pour rappel, deux clubs de la ligue 1 et un groupement d'intérêt affilié à la Fédération ivoirienne de football, ont officiellement mis fin à leurs fonctions de membres de la Ligue professionnelle de football (LPF), refusant ainsi de prendre part à la réunion du 15 septembre. Il s'agit de la Société omnisports de l'armée (Soa), de Williamsville Athlétique Club ( Wac) et de l'Association des footballeurs ivoiriens (AFI).




Articles les plus lus