Un car plonge dans un ravin sur l'axe Bongouanou - Arrah, 34 victimes

Accident sur l'axe Bongouanou - Arrah
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 16 octobre 2020 à 15:07 | mis à jour le 16 octobre 2020 à 17:13

Un accident de la circulation sur l'axe Bongouanou - Arrah, qui pourrait relever de l'ordre des faits divers, est pourtant politisé en cette période sensible de l'élection présidentielle de 2020. Les victimes sont pourtant très nombreuses.

Bongouanou endeuillé par un accident de la circulation

Police Secours vient de publier sur sa plateforme Facebook la nouvelle d’un « accident sur l’axe Bongouanou - Arrah bloqué par des troncs d’arbre. Un car plonge dans un ravin. 34 victimes ». Cet accident de la circulation serait anodin, s'il n'était pas intervenu en cette période sensible de scrutin présidentiel du 31 octobre 2020.

En effet, la campagne électorale a été lancée par la CEI, ce 15 octobre. Alors qu'Alassane Ouattara et son parti, le RHDP, ont investi le terrain pour convaincre les électeurs sur leur projet de société, les autres opposants, Henri Konan Bédié et Pascal Affi N'Guessan ont lancé un mot d'ordre de boycott actif.

C'est dans cette atmosphère que l'accident est intervenu dans la région du Moronou, dont le Président du Front populaire ivoirien (FPI) est le Président du Conseil régional. Un internaute a vite fait de faire le rapprochement en déclarant : « Voilà les conséquences de vos appels... Je parie que ceux-là mêmes qui ont barré ces routes ont des connaissances parmi les victimes... Et pendant ce temps, les donneurs des mots d'ordre ont leurs enfants à l'abri hors du pays. »

Nathalie Yamb, Conseillère exécutive de Mamadou Koulibaly, n'a pas manqué de répliquer à cette information donnée par Police Secours et les commentaires qui s'en sont suivi : « Manipulation ! C'est honteux de votre part. C'est aussi le résultat des permis qu'on distribue n'importe comment. »





Articles les plus lus