Violences postélectorales : Le Drian interpellé par un député français

Lettre ouverte d'un Député français au ministre Le Drian à propos des violences postélectorales en Côte d'Ivoire
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 09 novembre 2020 à 16:00 | mis à jour le 09 novembre 2020 à 17:26

Jean-Yves Le Drian s'était imposé de ne pas commenter la Constitution ivoirienne à propos de la décision d'Alassane Ouattara de rempiler pour un mandat supplémentaire à la présidence de la République de Côte d'Ivoire. Mais eu égard aux violences qui ont cours dans les confrontations entre pouvoir et opposition, Jean-Pierre Lecoq, Député français de la Seine-Maritime, à travers une missive, interpelle le chef de la diplomatie française, afin que celui-ci actionne le mécanisme des Nations Unies pour éviter que ces violences postélectorales dégénèrent comme en 2010-2011.

Situation en Côte d'Ivoire : Lettre ouverte d'un Député français au ministre Le Drian





Articles les plus lus