Réouverture du poste-frontière de Sèmè entre le Nigeria et le Bénin

Poste-frontière de Sèmè-Kraké, entre le Nigeria et le Bénin
Par Eugène SAHI
Publié le 17 décembre 2020 à 15:14 | mis à jour le 17 décembre 2020 à 15:14

Le Nigeria vient de réouvrir quatre postes-frontières terrestres avec ses voisins du Bénin, du Cameroun et du Niger, après son entrée en récession notamment en raison de la Covid-19 et de ses effets.

Le Nigeria rouvre ses frontières terrestres avec le Bénin, le Cameroun et le Niger

Le Nigéria a annoncé le 16 décembre 2020, la réouverture de ses frontières, plus d’un an après leur fermeture décidée pour mettre un terme au trafic dit frauduleux de marchandises en provenance des pays voisins.

« Le président Buhari a ordonné la réouverture immédiate de quatre frontières terrestres du Nigéria : Seme, Illela, Maigatari et Mfun », a indiqué la présidence de la République dans un message publié mercredi soir sur tweeter. Le pays maintient tout de même une interdiction sur l’importation de certains produits dont le riz et la volaille, selon le ministère des Affaires étrangères.

Le poste-frontière de Sèmè-Kraké, entre le Nigeria et le Bénin, qui est aussi le plus important du pays, a bien été rouvert en fin d’après-midi. C’est le cas aussi de Mfun, à la frontière avec le Cameroun, et au nord de Maigatari et Illela, deux entrées vers le Niger.

Selon la ministre des Finances, du Budget et de la Planification nationale, Zainab Ahmed, les autres frontières terrestres seront rouvertes avant le 31 décembre 2020. L’annonce de la réouverture intervient à deux semaines de l’entrée en vigueur de l’Accord de libre-échange continentale (ZLECAF) prévue le 1er janvier 2021, et que le Nigéria a rejoint après moult tergiversations.


Le Nigeria, le pays le plus peuplé d'Afrique, fait partie des cinq pays les plus touchés du continent, avec l'Afrique du Sud, l'Égypte, le Maroc et l'Éthiopie.






Articles les plus lus