Après les sextapes, les « Flash Cas » font des victimes dans les écoles

Après les sextapes, les « Flash Cas » font des victimes dans les écoles
Par Eugène SAHI
Publié le 30 décembre 2020 à 16:02 | mis à jour le 30 décembre 2020 à 16:02

« Flash Cas », un phénomène qui fait des ravages dans les écoles sénégalaises: Saint michel, lymodak entre autres.

Virgine et ses " flash cas ", nouvelle folie des lycéens

« Flash-cas », c’est le pseudo que portent, depuis quelques semaines, plusieurs comptes sur instagram au Sénégal. Ce compte est suivi du nom d’un établissement. Ainsi on retrouve sur ce réseau social, Flash-Cas Limamoulaye, Flash-cas Saint-Michel, Flash-cas Les Académiciens, entre autres.

Mais c’est quoi les « flash cas » ?

Le phénomène tire, en effet, son origine dans Virginie, série produite par Marodi et très suivie principalement par les élèves puis que retraçant la vie à l’école. Seulement, lors des derniers épisodes, il y a été développé une partie gossip dénommée Flash Cas. Dans ce cas de figure, un élève poste de manière anonyme, des secrets pour régler des comptes.

Le but des personnes derrière ces comptes est de dénigrer des élèves de manière anonyme, de partager des vidéos ou images nues ou de régler des comptes. Le corps professoral et l’administration ne sont pas non plus épargnés.

De nombreuses victimes dans les écoles

De nombreuses victimes de ces comptes anonymes sont déjà comptées. La comptable d’une école privée de Dakar a eu la mésaventure de voir ses vidéos et photos nues, qu’elle avait envoyé à son mari basé aux États-Unis, tombées entre les mains de son beau-fils.

Le beau-fils et ses trois amis, tous en classe de Terminale, ont fait publier les photos et vidéos nues de la dame, dans des sites pornographiques; et ce, après avoir menacé la femme de publier les photos et vidéos moyennant la somme de 150 000 F Cfa. L’affaire qui a atterri en justice, a été jugée, merdi, au tribunal des flagrants délits de Dakar. Les mis en cause ont été condamnés à une peine de 2 ans de prison avec sursis, pour association de malfaiteurs, informe L’Obs.


Des agissements fustigés par de nombreux internautes. D’ailleurs la page « Luttons contre l’indiscipline des Sénégalais » s’est insurgée contre Marodi Tv et appelle les parents à être plus vigilants vis-à-vis de leurs enfants.

D’ailleurs, un ancien étudiant qui se serait déjà présenté à ladite maison de production, est très remonté contre celle-ci. En effet, le jeune homme indique que l’idée générale de « Virginie » lui appartient et que marodi l’a plagié.






Articles les plus lus