Alain Lobognon est candidat aux élections législatives du 6 mars 2021 dans la circonscription circonscription électorale de Dahiri-Fresco-Gbagbam. Ce proche de Guillaume Soro, actuellement détenu à la prison d’Agboville, affiche ses ambitions.

Alain Lobognon, le candidat-prisonnier qui en veut

Guillaume Soro a appelé ses militants et partisans à se tenir à l’écart des élections législatives prévues pour se tenir le samedi 6 mars 2021. Générations et peuples solidaires (GPS), le mouvement politique fondé par l’ancien président de l’Assemblée nationale depuis sa rupture avec Alassane Outtara a décidé de ne pas y participer.

Malgré cela, Alain Lobognon, l’une des figures majeures de GPS se proclame candidat aux législatives dans la circonscription électorale de Dahiri-Fresco-Gbagbam. Interpellé le 23 décembre 2019, en compagnie d’autres proches de l’ex-chef de la rébellion ivoirienne, l’ancien ministre de la Promotion de la jeunesse, des Sports et Loisirs a décidé de défendre son fauteuil à l’Assemblée nationale.

Pour la prochaine législature, le député sortant de Fresco, s’il est élu, compte réclamer une Commission électorale indépendante (CEI) « débarrassée des partis politiques », la « transparence du financement des partis politiques et la « réduction des circonscriptions électorales ».

L’époux d’Amira Lobognon entend s’engager pour la légifération sur une loi garantissant aux régions et au communes de Côte d’Ivoire une importante part du budget national

La candidature d’ Alain Lobognon importune Franklin Nyamsi

On peut le dire sans risque de se tromper. Franklin Nyamsi voit d’un mauvais oeil la candidature d’ Alain Lobognon aux élections législatives. Le conseiller de Guillaume Soro n’a pas manqué de le faire savoir à travers une vidéo diffusée sur la toile. Le Camerounais s’en est ouvertement pris à l’ex-ministre ivoirien. « Alain Michel Lobognon qui était un militant de base du RDR (Rassemblement des républicains, NDLR), il est devenu ministre en Côte d’Ivoire grâce à la compagnie de qui ? », a cherché à savoir Franklin Nyamsi.

Cette sortie musclée de son conseiller a fini par amener Guillaume Soro à briser le silence afin de l’interpeller. « J’ai simplement suggéré au professeur Franklin Nyamsi de tenir compte de la fragilité inhérente à la vie carcérale de mes compagnons d’infortune. Je pense qu’il m’a compris », a confié le député de Ferké dans une interview accordée à nos confrères de Générations Nouvelles.

Bédié s’engage pour la victoire du candidat Lobognon

Il n’empêche qu’ Alain Lobognon peut compter sur le soutien de l’ancien chef d’Etat Henri Konan Bédié. En effet, au cours d’un échange avec Amira Lobognon, la compagne du député de Fresco, le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) s’est clairement engagement aux côtés de l’ex-ministre d’Alassane Ouattara.

« Alain Lobognon fait partie des députés de l’opposition qui ont pris fait et cause pour les populations au sein de l’Assemblée nationale. Il n’y a pas de raison qu’il ne puisse pas bénéficier officiellement du soutien du PDCI-RDA. J’enverrai une délégation à Fresco pour demander à tous les militants du parti de voter massivement pour lui le 6 mars 2021 », a promis le « sphinx » de Daoukro.