CEDEAO : Création d’une nouvelle monnaie, le processus s’accélère

La CEDEAO veut frapper une nouvelle monnaie pour remplacer le franc CFA
Par Timothée Jean
Publié le 20 février 2018 à 12:33 | mis à jour le 20 février 2018 à 12:37

Les pays de la CEDEAO travaillent à la création d’une monnaie unique dans la sous-région ouest-africaine. Une réunion est prévue à cet effet au Ghana avec quatre chefs d’État africains en vue d’accélérer la mise en place de cette monnaie qui sonnera assurément le glas du franc CFA.

La CEDEAO veut frapper sa propre monnaie

Le franc CFA va-t-il bientôt disparaître au profit d'une monnaie unique dans l’espace CEDEAO (Communauté économique et de développement de l'Afrique de l'ouest) ? Tout porte à le croire d’autant plus que certains chefs d’État africains ont décidé d’accélérer les choses.

Ce mercredi 21 février, une session extraordinaire de la conférence des Chefs d'État et de gouvernement de la CEDEAO se tiendra à Accra, dans le cadre de l'accélération du processus de création de la monnaie unique. Cette rencontre réunira les Présidents ivoirien Alassane Ouattara, ghanéen Nana Akufo-Addo, nigérien Mahamadou Issoufou et nigérian Muhammadu Buhari.

Il faut dire qu’en janvier dernier, une quarantaine d’experts en économie s’étaient rendus à Abuja pour travailler sur la nomenclature de la nouvelle feuille de route. Le document issu de leurs travaux sera soumis aux quatre chefs d’État afin d’adopter la feuille de route pour la création de la monnaie unique.

Par ailleurs, l’idée de créer une monnaie commune n’est pas nouvelle, elle existe depuis 1980. C’est à partir des années 2000 que le projet a été relancé. Les pays membres de la CEDEAO ont réaffirmé leur volonté de mettre en circulation cette monnaie unique qui serait appelée l’« Eco ».

En marge du sommet d’Abuja, le président burkinabè Roch Kaboré avait révélé « la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) va créer sa monnaie en 2020 ». Une déclaration qui a défrayé la chronique.

Fort de tout ceci, nous pouvons dire que même si certains Africains sont encore réticents à la réalisation de ce projet, la fin du franc CFA se dessine peu à peu.



Articles les plus lus