Côte d’Ivoire: Parti unifié, l'heure de la décision au PDCI ?

Le PDCI va rendre hommage à Henry Konan Bédié, le parti unifié au coeur des échanges
Par Gary SLM
Publié le 09 mars 2018 à 13:37 | mis à jour le 09 mars 2018 à 17:33

Le parti unifié PDCI - RDR est toujours au coeur des débats en Côte d'Ivoire et encore plus au sein de la grande famille RHDP. Ce samedi 10 mars, le PDCI va se réunir à Yamoussoukro pour saluer officiellement la vision de son chef, mais officieusement pour se prononcer sur le bien-fondé de cette réunification.

Parti unifié, le PDCI va sonder ses fils à Yamoussoukro

Les uns souhaitent une accélération de cette réunification entre le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) et le Rassemblement des républicains (RDR), mais d’autres personnalités au sein du plus vieux parti politique de Côte d’Ivoire refusent l’idée. La jeunesse du parti fondé par Felix Houphouet Bougny y est même carrément opposée dans sa majorité, ce qui n’est pas sans compliquer la tâche aux barons.

Le PDCI RDA a annoncé sur son site internet que ce samedi 10 mars 2018, il rendra « un hommage national au président Henri Konan Bédié à Yamoussoukro, à la Place Jean-Paul II." cette cérémonie qui se tiendra à deux pas de la Basilique Notre Dame de la Paix de la même ville sonne comme une occasion pour le parti d’Houphouet de sonder ses fils sur la bonne ou mauvaise idée de fusionner avec le RDR.

Certains cadres du RDR ont longtemps affiché leur volonté d’aller aux élections sénatoriales avec ce projet déjà concrétisé, préoccupation que n’a pas toujours partagée le PDCI qui devrait avoir plus de visibilité sur sa position dès ce samedi. Il faut dire que le président connait la répulsion que provoque cette idée chez certains cadres de son parti.

Jean-Louis Billon, ancien ministre et porte-parole du PDCI a affirmé au Nouveau Réveil : "Pour l’instant, nous nous concentrons sur les prochaines élections, c’est la priorité et non pas le parti unifié. Nous souhaitons partir aux prochaines élections en RHDP, mais clairement, la situation dans le Hambol nous permet d’avoir des réserves. Ce sont des questions qu’il va falloir éclaircir avant d’aller aux élections. Comme certains le disent, on ne peut pas vouloir une chose et son contraire."

Ces hésitations au sein du parti de feu Félix Houphouët-Boigny agacent plus d’un au RDR. Pour certains jeunes du parti du président Alassane Ouattara, le PDCI doit clairement se prononcer sur le sujet. S’il ne compte pas renforcer l’alliance en adhérent au projet du parti unifié, il devra au moins avoir le courage de le dire de façon claire et même en tirer les conséquences.


Il faut noter que les jeunes du PDCI ont dernièrement manifesté pour une sortie de leur parti de l’alliance RHDP, ce qui a fortement déplu à des cadres du RDR qui estiment que leur allié devrait se positionner clairement plutôt que d’instrumentaliser sa jeunesse.

Ce samedi 10 mars 2018 est une vraie occasion pour le président Henry Konan Bédié et ses collaborateurs de se déterminer vis-à-vis de ce projet de fusionner avec le RDR.




Articles les plus lus