Fallou Séne tué, les étudiants manifestent à l'université de Dakar

Fallou Séne, tué par balle au Sénégal

Près de 200 étudiants de l’Université de Dakar (Cheikh Anta Diop), se sont manifestés en barrant l’avenue du même nom pour protester contre la mort par balle de leur camarade, Fallou Séne à l’université Gaston Berger de Saint-Louis (Nord) à la suite d'une manifestation pour le paiement des bourses.

Affrontement entre les camarades de Fallou Séne et les forces de l'ordre

Près de 200 étudiants de l’Université Cheikh Anta Diop (Ucad) ont barré l'avenue cheikh Anta Diop, pour protester contre la mort de leur camarade, a constaté ALERTE INFO.

Au jet du gaz lacrymogène des policiers, ces étudiants répliquent avec des pierres. Le trafic est perturbé obligeant les automobilistes à dévier le lieu d'affrontement entre les agents des forces de l'ordre et étudiants.

Fallou Séne, étudiant en deuxième année de Lettres Modernes (français), a été tué et 20 autres blessés, dans des affrontements avec la police, à la suite d'une manifestation pour le paiement des bourses.

Fallou Sène, tué ce mardi à l’Université Gaston Berger de St-Louis, lors d’échauffourées ayant opposé les étudiants aux gendarmes, selon une source.

Revenant sur les raisons de ce retard sur le paiement des bourses à la base du mouvement d’humeur des étudiants, le communiqué du gouvernement souligne "la mise en place de nouvelles procédures de gestion électronique, sur l’étendue du territoire national, des bourses d’études allouées aux étudiants sénégalais".

De plus, le gouvernement sénégalais mène des actions afin que lumière soit faite sur la mort de l’étudiant. En ce sens "le Procureur de la République a diligenté l’ouverture d’une information judiciaire"

"Les enquêtes seront menées", a promis Aly Ngouille Ndiaye, ajoutant que "18 policiers ont été blessés dont un grièvement".

Les étudiants de l’Université Assane Seck de Ziguinchor (Sud) ont également manifesté pour protester contre la mort de l’étudiant, ont rapporté des témoins.

A Saint-Louis, des témoins ont affirmé que le rectorat et le domicile du ministre de l’enseignement supérieur, ont été saccagés.

En 2014, Bassirou Faye, un étudiant à l’Ucad, a été tué par balle lors d’une manifestation pour le paiement des bourse