Abidjan/ épervier : 3 individus interpellés avec de faux billets

Des bandits interpellés lors de l'operation épervier de la police

La police ivoirienne, engagée depuis 2012 dans une opération de sécurisation de l’ensemble des villes de Côte d’Ivoire, baptisée "Epervier", a affirmé mercredi avoir interpellé à Anyama (banlieue nord abidjanais) trois individus en possession de faux billets de banque, d’une valeur de 60 millions de FCFA.

Trois individus interpellés avec de faux billets de banque lors d'une opération épervier de la police.

"Ces individus, tous des hommes ont été mis aux arrêts mardi à Anyama", ont indiqué les services de police nationale dans une note, précisant que les présumés malfrats "avaient en leur possession des faux billets de banque de FCFA et d’Euro", le tout estimé à 60 millions de FCFA.

Les fausses coupures de FCFA, essentiellement des billets de 10.000, ont été évaluées à 10 millions de FCFA par les services de la police, et les 50 autres millions de FCFA en coupures de 50 euros. Quelques billets de dollars américains figurent également dans cette prise.

La police ivoirienne avait également interpellé plus de 100 personnes conduites à la préfecture de police d’Abidjan, et sept autres conduites devant le parquet pour détention et consommation de cannabis", et détruit trois fumoirs à Abobo, une commune au nord d’Abidjan, (non loin de la commune d'Anyama), lors d'une opération de sécurisation, a appris ALERTE INFO auprès d’une source sécuritaire.

Les forces de l'ordre ont par ailleurs détruit trois fumoirs, dont deux à ciel ouvert et saisis quelques 316 comprimés et 33 boulettes de cannabis.

En 2012, l'Etat de Côte d'Ivoire a initié une opération baptisée "Epervier", pour sécuriser l’ensemble des villes du pays

Du 1er janvier au 21 mai, plus de 40.000 personnes ont été interpellées en Côte d’Ivoire, dans le cadre de l’opération "épervier", dont la 3e phase a été lancée en 2017, a appris ALERTE INFO, auprès des sources sécuritaires.