Côte d'Ivoire: L'avocat du jeune Soro Kognon assassiné croit en la justice de son pays

Soro Kognon
Par Yacouba Bamba
Publié le 20 juillet 2018 à 19:46 | mis à jour le 20 juillet 2018 à 19:46

Le jeune Soro Kognon, assassiné à l’arme blanche lors d’un meeting du réseau des amis de Côte d’Ivoire (RACI), mouvement proche de Guillaume Soro, son avocat, Me Drissa Traoré a affirmé jeudi, qu’il a confiance en la "justice de son pays" afin que "les auteurs (de ce crime) soient retrouvés et sanctionnés", face à la la presse.

L'avocat du jeune Soro Kognon tué à korhogo croit en la justice ivoirienne

"Ce que nous cherchons, notre espoir, qu’il y ait justice. Et les auteurs soient recherchés, retrouvés et sanctionnés" a déclaré Me Traoré en réitérant sa "confiance en la justice de son pays."

"Je pense que la justice de mon pays ne me fera pas mentir" a-t-il déclaré tout en reconnaissant que la procédure enclenchée en vue de clarifier la mort du jeune étudiant pourrait prendre beaucoup de temps.

Dirigé par le député Soro Kanigui (44 ans), issu du Rassemblement des républicains (RDR, parti présidentiel) et proche de Guillaume Soro, le RACI avait prévu tenir une Assemblée générale devant la résidence de son leader.

Des bâches avaient été dressées et des chaises disposées en dessous pour accueillir les participants.

Des individus non-identifiés ont fait irruption, saccageant les installations, incendiant les baffles de sonorisation avant d’attaquer à l’arme blanche les quelques membres du mouvement présents.

Blessé, “le militant Soro Kognon a perdu la vie’’, ont annoncé les organisateurs.


Sur Facebook, le député Soro Kanigui a accusé, à mots couverts, le gouvernement d’en être l’instigateur.

“J’ai mis fin à mes études pour votre pouvoir (actuel), perdu une jambe pour vous, en retour, vous tentez d’empêcher mon élection et vous tuez’’, a-t-il écrit.