Centrafrique : MINUSCA et FACA lancent des patrouilles conjointes à Bambari

Patrouilles conjointes MINUSCA et FACA à Bambari
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 03 novembre 2018 à 19:32 | mis à jour le 03 novembre 2018 à 19:32

La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (Minusca) et les Forces armées centrafricaines (FACA) mènent depuis le début de la semaine des patrouilles conjointes à Bambari, apprend-on du porte-parole de la mission onusienne.

L'appui salutaire de la Minusca à l'armée centrafricaine

"Les militaires des deux institutions ont patrouillé à Kidjigra, Lapago, Bbornou, Adji et Sangharis et l'initiative a été bien accueillie par les populations. Le commandant du détachement des FACA a visité le marché central, qui a rouvert ses portes quatre ans après, et a échangé avec des marchands", a souligné le porte-parole de la MINUSCA, Vladimir Monteiro.

Le porte-parole a précisé qu'outre l'extension de l'autorité de l'Etat, le déploiement progressif et coordonné des FACA ainsi que des forces de sécurité intérieure (FSI) vise à contribuer à la protection des populations civiles.

"Dans ce sens, la Mission réitère son appui aux autorités et dénonce les tirs sporadiques par des individus armés présumés de l'UPC (Unité pour la paix en Centrafrique, un groupe rebelle)", alors que débutaient ces patrouilles conjointes, a-t-il dit. Il a rappelé le déploiement récent des FACA et les opérations conjointes avec la MINUSCA dans d'autres zones comme Paoua, Bangassou, Sibut ou Obo.


Pour sa part, le porte-parole de la Force de la MINUSCA, le Major Mohamed Ouabed, a indiqué que la situation sécuritaire est généralement calme sur l'ensemble du territoire. "La Force de la MINUSCA, en collaboration avec la police de la Mission, les FACA et les forces de sécurité intérieure, poursuit ses efforts pour renforcer la protection de la population civile et pour l'épargner de toute menace", a souligné le porte-parole militaire.