Côte d’Ivoire : 450 soldats des forces spéciales intégrés au corps d’armée

De nouveaux recrus au rang forces spéciales

A l’issue du recrutement volontaire des forces spéciales, unité d’élite de Côte d’Ivoire, 450 soldats ont intégré mardi de façon officielle le rand des forces spéciales, sur les 600 recrutés en 2018, lors d’une cérémonie à Yamoussoukro (capitale politique ivoirienne).

De nouveaux recrus au rang forces spéciales

En présence du ministre ivoirien de la Défense, Hamed Bakayoko, 450 soldats ont reçu leurs bérets, signé de leur insertion au sein de l’armée (forces spéciales) de Côte d’Ivoire.

Les encadreurs de ces nouveaux recrus ont témoigné au ministre de la Défense que les soldats "sont aptes physiquement, techniquement et moralement a intégré les forces spéciales".

Quant aux engagés, ils ont fait savoir au minstre de la Défense, Hamed Bakayoko, qu’ils "sont prêts à répondre à l’appel de la nation".

La force spéciale est une unité d’élite de dernier recours en cas de conflit auquel le pays sera confronté.

Le ministre de la Défense, Hamed Bakayoko, a félicité les nouveaux recrus pour leur courage et leur détermination, et les a encouragé à se mettre sans détour au service de la nation ivoirienne.

Il s'est dit heureux de prendre part à la remise des bérets des nouveaux militaires, qui ont surmonté les différentes épreuves en vue d'être intégrés à l'unité des forces spéciales.

S'adressant aux recrus, le ministre d'Etat a rappelé que "le béret est le signe d'appartenance à un corps d'élite", les appelant à être loyal à ce travail.