Côte d’Ivoire : Gnamien Yao «Si Bédié est en otage, c’est que Ouattara est en otage»

Gnamien Yao évoque Bédié et Ouattara

Le ministre Gnamien Yao, membre du Bureau politique du PDCI RDA a répondu aux propos de certains membres du RHDP qui disent que le Président Henri Konan Bédié est pris en otage par un groupuscule de radicaux au sein de son parti.

Gnamien Yao répond aux adjoumanistes

Gnamien Yao répondait sur la radio RFI, à une déclaration de cadres du mouvement « Sur les traces d’Houphouets » qui ont rejoint le RHDP. Selon ces personnes, l’ancien président ivoirien Aimé Henri Konan Bédié est pris en otage en interne au PDCI par des individus « ivoiritaires » opposés à l’union des houphouetistes.

Le grand conférencier du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire a répondu à cette assertion en disant « J’ai moi-même été ministre du gouvernement ivoirien. Je ne sais pas qui prend le Président Alassane Ouattara en otage aussi. Parce que si on dit qu’il (Henri Konan Bédié, ndlr) est pris en otage, c’est que le Président Alassane Ouattara aussi est pris en otage. »

Développant, le ministre Gnamien Yao a expliqué que ce type de propos « est un manque de respect pour le Président Henri Konan Bédié qui, à 27 ans déjà, était ambassadeur plénipotentiaire extraordinaire de Côte d’Ivoire aux USA, 32 ans - ministre, Président de l’Assemblée Nationale, Président de la République qui aujourd’hui « se trouve pris en otage ? » C’est un manque de respect au Président » de dire de telles choses.

Pour lui, le Président Henri Konan Bédié est totalement lucide et prend ses décisions en toute liberté et indépendance.