Côte d’Ivoire: le RHDP sera “déchiré avant 2020’’ (Billon)

Jean Louis Billon

Le secrétaire exécutif du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, ex-mouvance présidentielle) chargé de la Communication et de la propagande, Jean-Louis Billon, a qualifié samedi soir le Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix (RHDP), voulu par le chef de l’Etat Alassane Ouattara, de “mort-né’’ qui “n’a pas d’avenir’’, assurant que ce futur parti unifié devrait voler en éclats “avant 2020’’.

Jean Louis Billon encourage les millitants PDCI à voter

“ Le RHDP est un mort-né. Un parti qui n’a pas d’avenir. C’est une aventure ambigüe. Déjà ils connaissent la tempête, ils font des palabres en leur sein. Ils seront déchirés avant 2020’’, a dit M. Billon, au lancement de la campagne du candidat du PDCI aux municipales à Port-bouet (Commune au sud d’Abidjan), Emmou Sylvestre.

“Aujourd’hui, ils sont sous perfusion avec un faux PIT, un faux MFA, un faux UPCI et ils se sont sentis obligés de voler le logo du PDCI avec la complicité de la justice.’’, a-t-il poursuivi, devant plusieurs centaines de partisans de M. Emmou.

Pour conclure, l’ex-ministre, considéré l’un des farouches adversaires du RHDP au sein du PDCI, a appelé les militants de son parti à sortir “massivement’’ pour accorder leurs suffrages au candidat de l’ex-parti unique.

A Port-bouet, le scrutin organisé une première fois le 13 octobre, avait d’abord été invalidé par la Commission électorale indépendante (CEI) puis par la Cour suprême, du fait d’irrégularités impliquant des agents électoraux.

Issu lui également du PDCI, Siandou Fofana, le ministre du Tourisme soutenu par le RHDP, et Sylvestre Emmou, qui se présente comme le “vrai vainqueur du premier tour’’, se feront face pour la reprise du vote le 16 décembre.